Omicron : Comment le détecte-t-on ?
Temps de lecture :2 Minutes, 33 Secondes

Des milliers de cas du nouveau variant Omicron ont maintenant été détectés en France. Le nombre de personnes infectées augmente de jour en jour. Les autorités sanitaires préviennent qu’une vague importante est sur le point de frapper le pays de galles.

Quels sont les tests utilisés pour détecter le variant omicron ?

Les écouvillons issus des tests de réaction en chaîne par polymérase (PCR), qui sont envoyés aux laboratoires pour analyse, peuvent montrer si le variant à l’origine de l’infection ressemble à Omicron, Delta ou un autre. Plusieurs laboratoires français disposent de la technologie nécessaire pour détecter les cas suspects d’Omicron. Confirmer qu’un cas suspect est dû au variant Omicron nécessite une analyse génétique complète, qui prend environ cinq jours.

Les tests à flux latéral permettent-ils de détecter le variant Omicron ?

Les tests rapides ou tests de flux latéral (TFL), qui peuvent être utilisés à domicile, vous indiquent si vous êtes négatif ou positif au coronavirus, mais ils ne peuvent pas vous dire quelle est le variant du virus avec laquelle vous avez été infecté. Si vous obtenez un résultat positif au test LFT, vous avez l’obligation légale de vous auto-isoler immédiatement et devez effectuer un test PCR dès que possible pour confirmer le résultat.

Quelle est la différence entre Omicron et les autres variants ?

Le variant Omicron comporte de nombreuses mutations qui n’ont jamais été observées auparavant, et plusieurs autres qui l’ont déjà été. Un grand nombre d’entre elles se trouvent sur la protéine spike du virus, qui est la cible de la plupart des vaccins, et c’est là la principale préoccupation. Dans les tests PCR standard, Omicron présente ce qu’on appelle un « dropout du gène S ». Il est important de noter que tous les « dropouts du gène S » ne sont pas nécessairement des Omicron. Un séquençage génomique complet est nécessaire pour en être sûr.

Quel rôle joue le séquençage génomique ?

En examinant de près le matériel génétique fourni, les scientifiques peuvent confirmer si une personne est positive à Omicron ou à Delta. Mais ce processus ne fournit que des informations sur les échantillons analysés. Il ne donne pas une vue d’ensemble. Toutefois, à l’aide de ces résultats, les scientifiques sont en mesure d’estimer quelle proportion des nouveaux cas pourrait correspondre à la nouvelle variante. Les scientifiques de la France sont à la pointe de cette technologie.

Quels sont les symptômes du variant Omicron ?

Il semblerait que le variant pourrait provoquer des symptômes légèrement différents de ceux du variant Delta notamment des courbatures et des douleurs, sans perte de goût ou d’odorat, mais il est trop tôt pour en être certain. Les hôpitaux d’Afrique du Sud accueillent de plus en plus de personnes présentant des symptômes plus graves, mais beaucoup d’entre elles ne sont pas vaccinées ou n’ont reçu qu’une seule dose. Il faudra encore quelques semaines pour savoir si le nombre de décès augmente également. En France, où un grand nombre de personnes sont protégées par deux ou trois doses du vaccin Covid, certains scientifiques estiment que le variant Omicron pourrait être beaucoup plus bénin et avoir moins d’impact.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.