3 raisons de choisir la livraison de fleur en ligne
Temps de lecture :2 Minutes, 50 Secondes

Faire une surprise, célébrer une fête, soutenir un proche dans les moments difficiles, remercier, présenter ses excuses… Les occasions d’offrir un bouquet de fleurs ne manquent pas. Cependant, si autrefois, il fallait forcément se déplacer chez un fleuriste avant de faire plaisir à un proche, ce n’est plus le cas aujourd’hui. En effet, avec l’avènement des nouvelles technologies, les spécialistes de fleurs proposent désormais leur service en ligne. Ce dernier présente de nombreux avantages que voici.

1.      Gagner du temps dans les recherches


De nombreuses raisons poussent les personnes qui souhaitent soutenir une famille endeuillée à opter pour la livraison de fleurs pour des obsèques. La première est que cette solution vous évite de faire le déplacement chez le fleuriste du coin. De plus, ceux ou celles qui ont nouvellement emménagé dans un quartier n’auront plus à perdre du temps à la recherche d’un spécialiste de fleurs dans leur zone. Depuis le confort de la maison ou du bureau, ils peuvent chercher le bon fleuriste sur les plateformes spécialisées et effectuer leur commande. C’est très pratique.

2.      Un large choix de produit

Certains fleuristes n’ont pas assez d’espace pour exposer tous les types de fleurs qui existent. Il est donc possible de ne pas trouver ce que vous souhaitez offrir à votre conjointe ou à un ami dans ces lieux. Par contre, avec la livraison des fleurs en ligne, ce problème ne se pose pas. Les fleurs ne sont pas limitées. Que ce soit pour exprimer votre sentiment, dire je t’aime où présenter des excuses, vous trouverez ce qui vous convient parmi les bouquets de fleurs en ligne.

Par ailleurs, avec les fleuristes en ligne, vous pouvez envoyer les fleurs à la maison pour la décoration de votre espace de vie. Elles trouveront leur place dans le jardin, salon et dans la chambre. Passer par un fleuriste en ligne, c’est aussi livrer des fleurs de qualité à ses collègues de travail et ses amis situés un peu partout en France.

En dehors de la livraison de Fleurs partout en France par des fleuristes, il est également possible d’envoyer des bouquets de fleurs à ses proches qui vivent dans d’autres pays d’Europe. Cela peut se faire en moins d’une journée ou en moins de deux jours, tout dépend de la destination. Quoi qu’il en soit, vos proches recevront des fleurs qui seraient encore fraîches.

3.      Faire des économies


Comme indiqué plus haut, opter pour la livraison des fleurs vous évite de dépenser de l’énergie et de perdre du temps à la recherche d’un fleuriste local. Cela implique également que vous n’aurez plus à débourser de l’argent pour l’achat d’un ticket surtout si le vendeur se trouve à des centaines de kilomètres de votre domicile.

De même, si vous avez un moyen de déplacement, vous n’allez plus dépenser du carburant. En gros, vous ferez des économies sur le plan financier. Rappelons dans le même sens que les fleurs sont plus abordables en ligne que dans les boutiques physiques.

Vous l’aurez compris, la livraison de fleurs en ligne est la meilleure solution pour témoigner de votre amour aux personnes les plus importantes dans votre vie. Cela vous permet en plus de faire des économies, d’offrir des fleurs de qualité et ceci en un temps record.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Comment réussir une décoration de maison ?
Temps de lecture :3 Minutes, 3 Secondes

La décoration intérieure et extérieure est d’une grande importance dans les constructions. Réussie, elle confère un grand charme aux logements. Elle permet également aux propriétaires de se sentir confortables. A contrario, une mauvaise décoration peut être repoussante et attirer des énergies négatives.

Clairement, il n’est pas aussi simple d’obtenir un résultat intéressant adapté à son espace. Voici des conseils et astuces pour bien décorer son habitation !

Se renseigner pour avoir de bonnes idées

Bien s’informer permet d’avoir plus d’options. En décoration, il est nécessaire d’avoir une grande culture ou de se renseigner suffisamment pour éviter d’être à court d’idées. Cela permet également de voyager et d’explorer d’autres horizons à travers différents styles.

Heureusement, vous n’avez pas besoin de chercher bien loin pour trouver d’ingénieuses idées pour une décoration de maison. Différentes adresses en ligne qui s’y consacrent entièrement. Sur le site deco21.fr par exemple, vous avez d’excellentes idées pour réussir une décoration en extérieur et en intérieur.

Plus généralement, on a des indications originales pour tout ce qui sert à embellir. Ceci concerne notamment des objets et des meubles de tout genre. N’hésitez pas à élargir vos recherches pour avoir plus de contenus inspirants.

Vous pouvez également avoir les conseils décoration du site Interactive Deco pour réaliser des travaux et des aménagements. La majorité des sites de décoration affichent les grandes tendances du moment avec des images illustratives inspirantes. On y trouve également des recommandations sur les styles, les meubles et les couleurs à adopter.

Choisir son style de décoration

Il existe une infinité de styles de décoration de maison. Il s’agit notamment du vintage, du scandinave, du contemporain, de l’industriel, du bohème, du high-tech, du minimaliste et du moderne. Si les préférences sont assez diverses, certains styles sont généralement bien plus appréciés que d’autres. Le contemporain par exemple en est un parfait exemple.

En plus d’être moderne, il est simple et épuré. Ses couleurs prédominantes sont le noir, le bleu, le blanc et le vert d’eau. Pour ce type de décoration, les matières les mieux adaptées sont l’inox, le liège et la silicone. Le style high-tech quant à lui présente un aspect futuriste qui ne laisse point indifférents les amateurs de nouvelles technologies.

Le béton ciré, le plastique, le plexiglas et l’inox sont les matières les plus répandues dans ce style. Les couleurs adéquates sont l’orange, le blanc, le noir et le rouge. En outre, le style industriel connait un franc succès parce qu’il associe habilement le vieux et le neuf. Il est idéal pour les logements avec un grand volume et des espaces ouverts.

Comme accessoires à associer à ce type de décoration, on distingue les tapis, les tabourets hauts et les lampadaires XXL. Ses couleurs représentatives sont le marron, le beige, le gris foncé et le rouge. Le style industriel se sert de matériaux comme le béton, le fer, le métal, le marbre et le cuir.

Quelques astuces pour faire la différence

Quelques astuces intéressantes permettent de réussir une décoration de maison. Tout commence avec l’éclairage qui est incontournable pour valoriser l’intérieur. Il est généralement conseillé de privilégier la luminosité naturelle en optant pour des baies vitrées. Les couleurs s’adaptent à la typologie des espaces.

Dans le doute, n’hésitez pas à rester simple et à privilégier les tons sobres et neutres. Pour choisir vos objets de décoration, tenez compte de l’espace disponible. Cela permet de ne pas se retrouver inutilement encombré. Vous pourriez également adopter des plantes d’intérieurs pour plus de convivialité.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

volet roulant
Comment choisir son moteur de volet roulant ?
Temps de lecture :2 Minutes, 52 Secondes

Outre le fait qu’il empêche les regards indiscrets, le volet roulant empêche également la lumière de rentrer dans une pièce et assure une bonne isolation. Cependant, le petit souci avec ce dernier, c’est qu’il faut toujours tirer sur la sangle ou tourner la manivelle pour le monter ou le descendre. Certes, c’est une tâche qui ne prend que quelques secondes, mais elle peut être fatigante à la longue. Pour éviter de se déplacer à chaque fois, il existe une solution rapide et efficace, la motorisation du volet roulant. La question est de savoir quels sont différents types de motorisation pour volet roulant. Et comment choisir le moteur ? On en parle dans cet article.

Les différents types de motorisation pour volet roulant ?

Avant tout, il faut noter qu’il existe différents types de motorisation pour volet roulant. Le choix va donc dépendre non seulement du type de volet, mais également du budget et de la taille de la fenêtre. Le premier type de motorisation est la motorisation filaire. Cette dernière consiste à installer un axe électrique accompagné d’un interrupteur mural qui va commander la fermeture et l’ouverture du volet. Avec ce type de motorisation, il faut savoir que l’interrupteur ne pourra contrôler qu’un seul volet. Il faut donc installer un interrupteur sur chaque volet. Ensuite, il y a la motorisation radio standard. Cette dernière permet de contrôler le moteur volet roulants grâce à une télécommande. Ce qui est intéressant avec ce type de motorisation, c’est qu’on n’a pas besoin de changer les volets. Il suffit juste d’intégrer un axe électrique. Toutefois, si l’objectif est d’être à la pointe de la domotique, il faut passer à la vitesse supérieure et choisir le troisième type de motorisation : la motorisation Somfy. Parmi les trois, c’est cette dernière qui allie la performance à la commodité. En effet, une seule télécommande suffit pour contrôler tous les volets de la maison. Maintenant, comment fait-on pour choisir le moteur du volet roulant ? On en parle dans le paragraphe qui suit.

Les critères à prendre en compte pour le choix du moteur

moteur volet roulant
Crédits : Pixabay

Le choix du moteur de volet roulant ne doit pas être fait à la va vite. Pour que le volet puisse empêcher les regards indiscrets, il faut prendre en compte certains critères. La première chose à faire est de choisir la puissance. Pour cela, il faut connaître le poids du tablier. Ensuite, on le divise par deux et on obtient la puissance en Newton/Mètre. Ensuite, on a le choix entre un moteur à commande filaire ou sans-fil. La première option est équipée d’un interrupteur mural. Quant à la seconde, l’ouverture et la fermeture est télécommandée. Ce qui offre plus de confort. Entre les deux, c’est le moteur à commande sans-fil qu’il faut privilégier. Après, il est aussi nécessaire de prendre en compte le diamètre du moteur. Ce dernier doit être inférieur à celui de l’axe d’enroulement. Par exemple, si le diamètre de l’axe est < 50 mm, celui du moteur doit être de 35 mm. Quand on choisit un moteur de volet roulant, il est également important de regarder la marque. Parmi les meilleures, on peut citer Becker, Simu ou encore Somfy. Enfin, il ne faut pas oublier le réglage des fins de course.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

carrelage pour salon
Comment choisir un carrelage pour son salon ?
Temps de lecture :2 Minutes, 39 Secondes

Vous avez envie d’apporter une petite touche d’élégance à votre salon ? Pourquoi ne pas revêtir le sol avec du carrelage. Résistant et esthétique, le carrelage est le revêtement de sol par excellence. Il se décline sous différents formats, différentes couleurs et est fabriqué à partir de matériau de qualité. Si le carrelage a toujours été utilisé dans les salles de bain et la terrasse. Aujourd’hui, il s’invite dans toutes les pièces de la maison, notamment dans le salon. Il est même devenu le revêtement de sol le plus tendance. Maintenant, la question est de savoir comment choisir le carrelage du salon. Quels sont les avantages d’utiliser le carrelage ? On vous explique tout dans cet article.

Quel matériau choisir pour le carrelage du salon ?

Le salon ou la salle de séjour est une pièce de vie à fort trafic. Son sol est donc constamment exposé à des taches, à des chutes d’objets lourds, à la présence d’enfants, etc. De ce fait, il est important de choisir un bon revêtement de sol. Pour cela, il n’y a pas plus résistant que le carrelage. La question est de savoir comment le choisir. Le carrelage du salon doit être de bonne qualité. Dans les boutiques spécialisées en revêtement de sol comme Reflex Boutique, on peut trouver différents types de carrelage parfait pour le salon. Parmi ces derniers, il y a le carrelage en grès cérame. Mélange de silice vitrifié et d’argile, ce matériau n’est pas seulement résistant. Il résiste également aux taches et à l’usure. Après, il y a le carrelage en grès émaillé. Ce dernier est recouvert d’une couche d’émail. Tout comme le carrelage en grès cérame, il est résistant et peu poreux. Ensuite, on a le carrelage en marbre qui est très élégant. Moins résistant que les autres, il nécessite également un entretien régulier. Et pour terminer la liste, il y a le carrelage en pierre naturelle, en pierre reconstituée, en granit et en terre cuite.

Comment choisir le carrelage du salon ?

carrelage salon
Crédits : Pixabay

Pour trouver le carrelage idéal pour le salon, le mieux est de se référer sur la surface de la pièce. En même temps, il faut aussi prendre en compte l’aspect décoratif. Si le carrelage grand format présente l’avantage d’une surface régulière, le petit format (ex : tomettes – mosaïques) quant à lui donne du relief. Pour une pièce spacieuse, les grands carreaux sont à privilégier. Et pour les petites pièces, la pose en diagonale des carreaux de petit format offre un effet graphique hors du commun. Pour changer le décor sans avoir à entamer de gros travaux, on peut parfaitement peindre le carrelage du salon. Il existe en effet une peinture spéciale carrelage qui est plus résistante que la peinture classique. Ce qui est intéressant avec le carrelage, c’est qu’il s’adapte à tous les styles de décoration. Il est durable et imite à la perfection les autres revêtements de sol. En effet, on peut trouver sur le marché du carrelage des carrelages effet bois, des carrelages effet marbre, des carrelages effet pierre naturelle.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Rénovation énergétique : ces aides auxquelles vous pouvez prétendre
Temps de lecture :8 Minutes, 2 Secondes

Les travaux de rénovation dans une maison peuvent être la réponse à de nombreux problèmes. Entre autres, il peut par exemple s’agir d’améliorer l’isolation du logement. La facture de chauffage est parfois élevée, et le remplacement du matériel est la seule option envisageable. Dans tous ces cas, une rénovation énergétique pourrait s’imposer. Des aides de l’État sont disponibles, et peuvent vous être octroyées en cas d’éligibilité. Quelles sont-elles ?

MaPrimeRénov’

Elle se substitue désormais au Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), de même que l’aide de l’Anah. Cette prime se base sur les barèmes majorés relatifs aux ménages :

  • Dont les ressources sont modestes ;
  • Dont les revenus sont très modestes ; pour que l’aide nécessaire leur soit donnée.

La valeur de cette aide ma prime renov gouv est également déterminée en fonction du gain écologique des travaux. Selon leur performance, le montant de l’aide peut aller à 10.000 euros. MaPrimeRénov’ peut être attribuée à tous les propriétaires, peu importe leur seuil de revenu. Le fait qu’ils occupent le logement à rénover ou que ce dernier soit en location ne compte pas. Quant au changement d’une chaudière au fioul, il faut que la construction du logement date d’au moins 2 ans.

MaPrimeRénov’ Sérénité

Cette aide est une combinaison de l’ancien mécanisme « Habiter mieux sérénité » et de MaPrimeRénov’. L’objectif est de faciliter l’accès aux différentes aides énergétiques, et permettre aux particuliers de les comprendre. En somme, MaPrimeRénov’ Sérénité vient en aide aux ménages dont les ressources sont modestes et souhaitant rénover énergétiquement leur maison. Sont également éligibles à cette aide :

  • Les propriétaires bailleurs ;
  • Les syndicats de copropriétaires.

L’éligibilité à cette aide qui vient en soutien aux énergies renouvelables impose à votre logement d’avoir plus de 15 ans. Par ailleurs, la réalisation de ces travaux doit obligatoirement être faite au choix par :

  • Une entreprise ;
  • Un artisan qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement).

Eco-prêt à taux zéro

Il s’agit d’une aide grâce à laquelle vous pouvez subventionner la rénovation énergétique de votre maison. L’avantage ici est que vous n’avez pas besoin de faire une avance de trésorerie, et vous ne paierez pas d’intérêts. Le montant de cette aide que constitue le prêt peut monter à 50.000 euros selon les dossiers. Récemment, le dispositif a bénéficié d’un prolongement jusqu’au 31 décembre 2023.

L’Eco-prêt à taux zéro s’adresse :

  • Aux personnes physiques (bailleur ou propriétaire occupant) même en copropriété ;
  • Aux sociétés civiles non soumises à l’impôt sur les sociétés, ayant au moins une personne physique comme associée.

Il n’est pas nécessaire de correspondre à des conditions de ressource pour bénéficier de l’Eco-prêt à taux zéro. En ce qui concerne les logements éligibles, il s’agit de tous ceux qui se trouvent en France. Toutefois, certaines précisions sont importantes. Il faut que l’achèvement du logement soit fait depuis plus de 2 ans, à la date où commenceront les travaux. Quant aux bailleurs, la location du logement doit se faire comme résidence principale.

Notez aussi qu’il ne peut y avoir qu’un seul éco-prêt à taux zéro pour un logement. Exception peut être faite en cas d’éco-prêt à taux zéro complémentaire, si les deux emprunts ne dépassent pas 30.000 euros.

Coup de pouce économies d’énergie

Avec lui, vous pourrez vous faire octroyer des primes destinées à couvrir quelques travaux de rénovation énergétique. Tous les ménages sont éligibles au « Coup de pouce économies d’énergie ». Différentes aides sont comprises et permettent de réaliser une gamme variée de travaux :

  • La prime Coup de pouce chauffage ;
  • La prime Coup de pouce isolation ;
  • La prime Coup de pouce thermostat avec régulation performante ;
  • La prime Coup de pouce rénovation globale.

La valeur de la prime est surtout fonction du niveau de ressource de chaque ménage. Le versement est effectué par les entreprises qui ont signé la Charte « Coup de pouce économies d’énergie ». Ce sont notamment les vendeurs d’énergie. Vous avez la possibilité de cumuler cette aide avec deux autres que sont :

  • MaPrimeRénov’ ;
  • L’éco-PTZ.

Par contre, vous ne pourrez pas la combiner avec les offres proposées par les acteurs répondant aux critères du dispositif CEE.

Chèque énergie


Cette aide de l’État vous aide à couvrir le paiement de vos factures d’énergie liées à votre logement. Sa généralisation a été faite en 2018, afin de se substituer aux tarifs sociaux pratiqués à propos de l’énergie. La valeur financière de l’aide est variable, et est comprise entre 48 et 277 euros par année. Notez que les ménages qui ont reçu le chèque énergie en 2021 ont été gratifiés d’un chèque énergie spécial.

Cette aide leur permettra de faire face à la hausse significative des prix des énergies, à savoir :

  • Le gaz ;
  • L’électricité.

Le versement a été fait en décembre 2021, pour une valeur de 100 euros complémentaires au précédent chèque payé en début d’année. Ainsi, ces ménages ont jusqu’au 31 mars 2023 pour se servir de ce complément. La cible du chèque énergie est constituée des personnes dont les revenus sont plutôt modestes. La liste des bénéficiaires est établie annuellement par l’administration fiscale. Pour cela, on tient compte :

  • Du revenu fiscal de référence (RFR) du ménage ;
  • De la composition du foyer selon l’unité de consommation (UC).

Le calcul des unités de consommation qui composent le ménage se fait de cette manière :

  • 1 UC pour la première personne du ménage
  • 0,5 UC pour la deuxième ;
  • 0,3 UC pour les suivantes.

L’envoi du chèque énergie est fait de façon automatique à l’adresse du bénéficiaire. Cette dernière est généralement la dernière en date dont l’administration a connaissance. Depuis 2021, les bénéficiaires de chèque énergie sont plus diversifiés. Entrent désormais en ligne de compte les résidents de quelques établissements, dont les Ehpad. Avec le chèque énergie, vous pouvez couvrir les frais relatifs aux :

  • Factures d’énergie chez les fournisseurs ;
  • Travaux destinés à réduire la consommation énergétique de votre maison chez votre artisan RGE, en plus des aides à la rénovation qui existent.

L’utilisation du chèque énergie est également possible en ligne pour vous acquitter des frais liés à votre consommation énergétique. Il est accepté par quelques fournisseurs de gaz naturel ou d’électricité.

Aides des entreprises de fourniture d’énergie (CEE)

Les entreprises qui fournissent de l’énergie comme EDF, Total et autres mettent aussi à disposition des aides. Grâce à elles, vous pourrez réaliser vos travaux d’économies d’énergie. Cependant, il faudra qu’ils soient réalisés par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE). En échange de ces aides qu’elles versent, les entreprises CEE bénéficient de certificats. Ces derniers prouvent à l’État qu’elles suscitent le besoin d’économiser de l’énergie chez les consommateurs.

Comme indiqué, il s’agit d’une aide pour la rénovation énergétique destinée aux propriétaires ou locataires. Les logements concernés peuvent être des habitations principales ou secondaires. Les formes possibles sont :

  • Les diagnostics et conseils ;
  • Le prêt à taux bonifié ;
  • La mise en relation avec un réseau qualifié d’artisans ;
  • La prime.

Le choix au sein des travaux et équipements éligibles de soutien à apporter revient aux fournisseurs. Ensuite, ils procèdent au déblocage de l’aide correspondante.

TVA à 5,5%

Pour la rénovation de votre logement, vous pourriez bénéficier d’une TVA de 5,5% en ce qui concerne les travaux. Cette aide est destinée aux profils suivants :

  • Les sociétés civiles immobilières ;
  • Les locataires et occupants à titre gratuit ;
  • Les propriétaires occupants, bailleurs ou syndicats de propriétaires.

Les logements concernés par la TVA à 5,5% sont les logements terminés depuis plus de 2 ans. Il peut s’agir de maison ou d’appartement dont le statut est la résidence principale ou secondaire.

Réduction d’impôt Denormandie

Cette aide à la rénovation énergétique bénéficie d’un prolongement jusqu’à la date du 31 décembre 2022. Les personnes qui acquièrent un logement peuvent ainsi bénéficier d’une diminution d’impôt sur le revenu pour une rénovation. Le profil des bénéficiaires est composé des propriétaires bailleurs. Ils doivent effectuer des travaux dont la valeur équivaut au minimum à 25% du prix du logement acquis. Quant au bien concerné par cette mesure, il doit se situer dans l’une des 222 villes qui bénéficient de ce programme.

Exonération de la taxe foncière pour les travaux d’économies d’énergie

Cette exonération temporaire de taxe foncière est faite par quelques collectivités. Les cibles sont les ménages qui effectuent des travaux de remplacement de chaudière gaz et d’énergie fossile. Ils doivent avoir pour but la réduction de la consommation énergétique. Ainsi, l’exonération peut être totale ou partielle.

Qui peut en faire la demande ? Il s’agit principalement des propriétaires de logement. Ils peuvent en être des occupants ou des bailleurs. En ce qui concerne les logements éligibles, ce sont ceux :

  • Terminés avant le 1er janvier 1989 (article 1383-0 B du CGI) ;
  • Terminés avant le 1er janvier 2009, avec un niveau de performance énergétique plus élevée que celui recommandé par la loi (article 1383-0 B bis du CGI).

Les aides locales


Outre ces principales aides mentionnées plus haut, d’autres sont également disponibles auprès des collectivités locales pour installer une chaudière fioul. Vous pourrez ainsi améliorer les performances énergétiques de votre logement. Pensez donc à vous renseigner auprès de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL). Toutes les aides disponibles y sont compilées, et facilement consultables. La tâche vous est ainsi facilitée.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

canisse en bambou
Pourquoi la canisse en écorce de pin est-elle à la mode ?
Temps de lecture :2 Minutes, 39 Secondes

Sur le marché de la clôture, on peut trouver différents types de canisses. Il y en a qui sont en bambou, en PVC, mais la plus prisée est la canisse en écorce de pin. À quoi sert une canisse ? En général, on utilise la canisse en guise de brise-vent. Elle peut également servir de brise-vue si elle est installée sur un balcon. Comment choisir une canisse ? Quels sont les avantages d’une canisse en écorce de pin ? Pourquoi est-elle à la mode ? Qu’est-ce qui différencie l’écorce de pin des autres matériaux ? On en parle dans cet article.

La canisse, comment la choisir ?

Avant de procéder à l’achat d’une canisse, il faut prendre en compte certains paramètres. En général, une canisse allie légèreté, prix abordable et facilité de pose. Et même si elle a beaucoup évolué au fil du temps, la canisse a su conserver ses caractéristiques d’origine. Peu importe le matériau choisi, la légèreté est toujours au rendez-vous. En effet, la canisse doit être assez légère pour faciliter sa pose. Après, elle doit aussi être souple pour qu’on puisse l’enrouler facilement. En laissant passer le vent, la canisse doit être capable de créer une aération naturelle. Concernant le prix, le prix ne doit pas dépasser 30 euros. Comme cité ci-haut, il existe deux types de canisses. Celles en matériaux synthétiques et celles en écorce de pin. Quelle que soit la canisse choisie, il faut préciser qu’elles présentent toutes des avantages. Pour les canisses synthétiques par exemple, elles sont appréciées pour leur durabilité et leur résistance à l’humidité. Le petit souci est qu’elles peuvent avoir des impacts négatifs sur l’environnement. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les consommateurs se tournent vers les canisses fabriquées en matériau naturel. Pour trouver des canisses de bonne qualité, le plus fiable des fournisseurs est Clôture Discount. Spécialiste en matière de clôture, elle est connue un peu partout en France.

Pourquoi la canisse en écorce de pin est-elle aussi tendance ?

clôture de jardin
Crédits : Pixabay

Mis à part le prix abordable, la canisse en écorce de pin est prisée pour son aspect naturel et son esthétisme. Également, elle résiste aussi aux rayons ultra-violets. Le fait est qu’elle est faite en écorce de pin permet à la canisse de se fondre dans le paysage et lui confère un design assez unique. Sans le faire exprès, elle décore le balcon ou le jardin et apporte une certaine touche d’élégance. Comparées aux canisses en PVC, celles en écorce de pin ne nécessitent aucun entretien en particulier. Parmi les différents types de clôtures proposés sur le marché, on peut dire que la canisse présente bon nombre d’avantages. Notamment si on s’en sert pour clôturer un jardin. Tout d’abord, il y a le côté esthétique. Ensuite, elle s’intègre parfaitement à la décoration du jardin. Dans certains cas, on s’en sert aussi pour créer de l’ombre. Que ce soit sur la terrasse, près de la piscine ou dans le jardin, les canisses permettent de bénéficier d’un ombrage.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

L’aménagement d’une cave à vin : comment s’y prendre pour le réussir ?
Temps de lecture :2 Minutes, 57 Secondes

Dans la plupart des cas, les amateurs de vins aimeraient bien posséder une cave pour y stocker leurs bouteilles préférées. Ce n’est pas quelque chose d’impossible, mais il faut surtout veiller à le faire dans les bonnes conditions. Ce sont entre autres la température, la façon de stocker les bouteilles, l’obscurité, etc. Ne pas respecter ces contraintes ne fera que compromettre la conservation de vos vins. Voici comment aménager votre cave pour éviter les déconvenues.

L’isolation

Une fois votre achat vin fait, la bouteille doit être conservée dans un endroit à l’abri des écarts de température. Une bonne isolation est donc la première qualité d’une cave à vins, qui peut être enterrée ou alors semi enterrée. Que la cave soit installée dans un garage ou une maison, son emplacement doit être éloigné de la chaudière. Il en est de même pour le reste du logement, car les murs d’une cave à vin doivent idéalement être en pierre.

Dans le cas contraire, envisagez un habillage avec un bon isolant en incluant :

  • Le plafond ;
  • La porte d’accès.

L’hygrométrie et la ventilation


L’humidité doit régner dans votre cave à vin, mais sans exagérer. Vous risquez alors de voir des moisissures apparaitre dans ce cas. Une cave trop sèche peut aussi impacter la résistance du bouchon de liège des bouteilles. Le vin à l’intérieur se conservera donc très mal. Il est recommandé que le taux d’humidité dans l’air de votre cave à vin avoisine les 70%. Le meilleur moyen d’y parvenir est aussi de s’assurer que le sol soit fait de gravillons, ou alors de terre battue.

Des travaux doivent être envisagés si des infiltrations d’eau se produisent dans la pièce. Vous pourriez par exemple installer un conduit pour aérer la cave, afin d’optimiser la ventilation.

La température

La température idéale d’une cave à vin est comprise entre 10 et 14 degrés. Une bonne isolation vous permettra d’avoir une constance quant à ce critère. Une cave trop fraiche est toujours préférable à une cave où règne une grande chaleur. Dans ce dernier cas, vous pourriez installer un climatiseur pour faire baisser la température. Pensez aussi à acheter un thermomètre, qui vous permettra de toujours avoir un œil sur la température qui prévaut dans votre cave.

L’obscurité


Les rayons lumineux agissent sur le vin, raison pour laquelle une obscurité doit régner dans votre cave à vin. L’idéal serait de miser sur un éclairage de faible intensité avec des ampoules spéciales. Vous pourriez adopter les casiers à bouteilles en alvéoles dans différentes matières comme :

  • La terre cuite ;
  • La pierre reconstituée ;
  • L’acier.

Le stockage

En général, la conservation des bouteilles de vin doit se faire en les gardant couchées. Cela permet le contact entre le vin et le bouchon de liège. Ce dernier n’a pas le temps de se dessécher de cette manière. Cependant, cette règle ne s’applique pas aux vins à forte teneur en alcool. Lorsqu’elle est à plus de 20%, le stockage doit se faire debout pour préserver le bouchon de liège. Les vibrations peuvent aussi compromettre le bon stockage de vos bouteilles de vin.

Pour y remédier, procurez-vous des cales en caoutchouc à installer sur les casiers de vos bouteilles de vin.

L’air

Évitez de garder des choses odorantes comme les fruits, légumes et autres près de vos bouteilles de vin. L’air ambiant circule à travers les bouchons de liège, ce qui peut dénaturer le vin.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Pompe à chaleur : voici le guide complet pour l’entretenir convenablement
Temps de lecture :10 Minutes, 39 Secondes

L’utilisation d’une pompe à chaleur permet d’optimiser la consommation énergétique de votre logement. Toutefois, cela ne sera possible que si l’appareil a un mode de fonctionnement optimal. Il faut donc qu’il soit régulièrement entretenu, pour que ses performances restent constantes. C’est à ce moment qu’il faudra généralement faire appel à un professionnel. Comment réussir l’entretien de votre pompe à chaleur ? Suivez le guide.

Entretenir sa pompe à chaleur : pourquoi ?

Pour bénéficier d’une pompe a chaleur a 1 euro, vous devez surtout veiller au bon état de votre machine. Il s’agit d’une obligation légale depuis 2020. Elle stipule que toutes les pompes à chaleur doivent au moins se faire contrôler une fois tous les deux ans. L’objectif est de veiller à la correspondance des pompes à chaleur avec des objectifs énergétiques et écolos comme :

Empêcher d’émettre des gaz à effet de serre

Entretenir une pompe à chaleur doit avant tout s’accentuer sur le circuit frigorifique. En effet, c’est de lui que dépend l’efficacité de la règle des transferts thermiques, peu importe le type de pompe à chaleur. Le fluide caloporteur entre donc en jeu pour favoriser les échanges entre les sources froides et chaudes. Sa mission est de capter les calories présentes dans l’air, pour ensuite les intégrer dans le système de chauffage d’une maison.

Ce fluide frigorigène émet des gaz dont l’impact est négatif sur l’environnement. Il peut s’agir de la destruction de la couche d’ozone, ou alors de l’effet de serre. La visite d’entretien tous les deux ans veille à l’étanchéité du circuit dans lequel se trouve le liquide caloporteur.

Accroitre les performances énergétiques

S’occuper de votre pompe à chaleur avec un accompagnateur renov permet aussi d’améliorer les performances énergétiques du dispositif. Un mauvais entretien peut impacter négativement le rendement, et provoquer des pannes plus récurrentes. C’est pour cela qu’il faudra nettoyer les composants, et s’assurer :

  • Du parfait fonctionnement du compresseur ;
  • Du bon état des connexions électriques ;
  • Etc. 

Tout cela permet de booster les performances de la pompe à chaleur, et étendre sa durée de vie.

Comment entretenir une pompe à chaleur ?

Que l’entretien soit annuel ou bisannuel, il regroupe diverses opérations spécifiques pour garantir le bon état de l’appareil. Avant la signature d’un contrat portant sur l’entretien, il faudra s’assurer que le professionnel fasse tous les travaux qui seront nécessaires. Ils regroupent notamment :

  • L’inspection du fonctionnement général de l’appareil ;
  • La surveillance de l’étanchéité du circuit qui contient le liquide frigorigène ;
  • Le nettoyage des multiples parties de la pompe à chaleur ;
  • L’amélioration des réglages.

Quel entretien faire si vous êtes seul ?

Vous pouvez gérer vous-même les petites tâches relatives à l’entretien de votre pompe à chaleur. Elles permettront de rallonger sa durée de vie, mais aussi d’optimiser son fonctionnement. En somme, voici ce qu’il faut faire :

  • Veiller à la constance de la pression du module hydraulique ;
  • Inspecter la composition du fluide caloporteur que vous mettez pour remplir le circuit de chauffage en complément ;
  • Renouveler le fluide à une fréquence de 5 ans.

Selon le type de pompe à chaleur que vous avez, l’entretien peut être plus spécifique. Les aérothermiques par exemple doivent subir un décrassage fréquent de leur borne extérieure. Il est possible d’aller plus loin en dépoussiérant les bouches d’insufflation intérieures. L’usage de l’eau savonneuse est fortement recommandé pour cela.

Comment vérifier le liquide frigorigène ?

Vous devrez impérativement garder un œil sur la pression quand vient le moment de réviser votre pompe à chaleur. Elle doit rester stable et pour vous en assurer, évaluez la qualité du fluide caloporteur. Ce fluide ne représente certes pas une menace pour l’homme, mais ce n’est pas le cas pour la nature. La vérification devra aussi porter sur le caractère imperméable des circuits de l’appareil. Le fluide aura moins de chances de pouvoir s’échapper.

Un décret encadre légalement les obligations que vous avez d’entretenir votre pompe à chaleur comme suit :

  • Une vérification tous les 3 ans pour un appareil de puissance supérieure à 12 KW ;
  • Une vérification tous les ans d’une pompe à chaleur de puissance supérieure à 100 KW ;
  • Une vérification annuelle obligatoire pour toute PAC ayant plus de 2 kg de fluide.

Qui peut entretenir votre pompe à chaleur ?


L’idéal serait de choisir un professionnel qualifié et fiable pour l’entretien de votre pompe à chaleur. Cela vous permettra de garantir la durabilité de votre appareil, mais aussi la constance de ses performances. Par conséquent, le plus simple serait de choisir l’entreprise qui a procédé à l’installation de la pompe à chaleur chez vous. Elle a déjà connaissance du dispositif, et peut rapidement vous dire les travaux d’entretien qu’il faudra faire.

Évidemment, rien ne vous empêche de choisir un autre prestataire. Le plus important sera de veiller à ce qu’il possède une attestation de capacité et soit labellisé RGE. De nombreux répertoires en ligne peuvent vous renseigner sur les professionnels de votre localité. Il vous reviendra ensuite de demander des devis, et comparer le rapport qualité/prix. Dès que vous contactez l’installateur, posez-lui toutes les questions relatives à son service et les gages.

Ce sont notamment les assurances et garanties décennales, qui vous permettent de mieux connaitre le professionnel en face.

Opter pour un professionnel labellisé RGE

Le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est le critère de base grâce auquel vous pourrez choisir un professionnel. L’attribution de ce label est faite par un organisme indépendant. Cela garantit que l’artisan est capable d’installer et s’occuper d’une pompe à chaleur. Une telle certification vous permet aussi de recevoir des subventions étatiques relatives aux travaux de rénovation énergétique. Entre autres, ce sont :

  • Ma Prime Rénov ;
  • CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) ;
  • Ecoprêt à taux zéro ;
  • TVA à taux réduit.

L’attestation de capacité pour manipuler le fluide frigorigène

Outre le label RGE, le professionnel qui s’occupera de l’entretien de votre pompe à chaleur doit posséder une autre certification. Il s’agit notamment de l’attestation de capacité, selon le décret du 7 mai 2007. Il concerne l’utilisation des fluides frigorigènes. En Europe, le cadre réglementaire concernant l’usage des fluides caloporteurs est défini par la règlementation F-Gas.

Comment trouver un spécialiste des pompes à chaleur ?

Il faut avoir que ce n’est pas toujours simple de trouver un professionnel qualifié et fiable pour entretenir une pompe à chaleur. C’est pour cela que les escroqueries dans ce domaine ont eu le temps de proliférer au cours de ces dernières années. Vous devez donc être très prudent pour ne pas vous faire avoir, surtout pour le suivi de votre appareil. Le spécialiste qu’il vous faut doit être compétent, et posséder les certifications requises en la matière.

Une fois que vous avez trouvé le bon candidat, que doit-il faire concrètement ? Sa principale mission consistera à procéder aux différentes vérifications qui suivent :

  • Vérification du compresseur ;
  • Contrôle des performances de votre installation ;
  • Inspection des différentes connexions électriques ;
  • Analyse de l’état des filtres ;
  • Observation des débits, rendements et températures ;
  • Contrôle du dégivrage.

Vous êtes dispensé de l’entretien annuel à une seule condition. Il faut que la charge du fluide caloporteur de la PAC soit inférieure à 2 kg. Quant à l’entretien annuel, vous pouvez envisager la souscription d’un contrat annuel avec un installateur. L’option du forfait peut également être possible selon le prestataire. Le budget à prévoir est compris entre 100 et 300 euros l’année.

Pompe à chaleur : que faire quand elle est hors fonction ?

Malgré le soin que vous lui apportez, viendra certainement le moment où votre pompe à chaleur ne sera plus fonctionnelle. Que faire dans ce cas ? Vous devez contacter un professionnel qui viendra prendre l’appareil. Ensuite, il procèdera à son recyclage ou une destruction si la PAC est totalement irrécupérable. Les modèles de pompes à chaleur de l’ancienne génération sont maintenant interdits.

En effet, ils comportent des fluides frigorigènes très nocifs. C’est pour cette raison que leur recyclage doit se faire par une entreprise spécialisée, et capable de manipuler de tels fluides. Une pompe à chaleur a une durée de vie estimée à une quinzaine d’années. Un suivi régulier à temps peut prolonger cette période, qui peut alors avoisiner la vingtaine d’années. Vous comprenez donc toute l’importance de l’entretien.

PAC en panne : comment réagir ?


Face à une telle situation, il faudra procéder à une réparation de l’appareil. Comme vous pouvez vous en douter, seul un professionnel qualifié pourra s’en occuper. Faire appel à lui est par ailleurs le meilleur moyen de garder votre garantie constructeur, malgré les interventions. Rien ne vous empêche de procéder vous-même à une réparation, si toutefois vous avez les compétences requises. N’essayez cela qu’une fois que votre garantie n’est plus valide. Internet regorge d’une variété de pièces de rechange selon le modèle de votre pompe à chaleur. Évidemment, il faudra au préalable réparer la panne et avoir les références de l’appareil.

Entretenir votre pompe à chaleur est la meilleure chose à faire pour être en mesure de l’utiliser pendant des années. Vous réduisez ainsi l’émission des gaz à effet de serre, et améliorez les performances de l’appareil. L’entretien devrait idéalement être confié à un professionnel, mais vous pouvez vous en charger si vous avez les compétences. Dans ce dernier cas, il est préférable de le faire au-delà de la période de garantie de l’appareil.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.