Augmentation des prix et sobriété énergétique : quelles solutions pour les ménages ?
Temps de lecture :8 Minutes, 4 Secondes

Réduire sa facture énergétique est un défi des plus actuels, dans un contexte où le coût de l’énergie s’est envolé ces dernières années. Que ce soit dans le but de maîtriser votre budget ou dans le simple objectif de vivre en cohérence avec vos principes en ce qui concerne la protection de l’environnement, vous vous intéressez probablement comme tout le monde à tout ce qui touche à la hausse des prix de l’électricité. Plus généralement, nous vous proposons dans cet article de faire le tour de question en abordant les différentes solutions disponibles pour les ménages souhaitant atteindre une meilleure efficacité énergétique. Prime Renov et aides de l’État, solutions pour tendre vers l’autonomie énergétique, ou encore ensemble des gestes à adopter au quotidien pour un logement plus économe : voici des conseils et des informations utiles.

Solution 1 : engager des travaux pour un habitat plus économe

La solution la plus évidente pour réduire notre consommation énergétique est de changer nos habitudes de consommation. Et au-delà des efforts à faire individuellement chaque jour, cela passe aussi par des changements sur nos modes de consommation.

Des réformes et des aides diverses soulignent depuis des années le désir de l’État d’encourager la transition énergétique des ménages, pour une suppression progressive de l’utilisation des énergies polluantes. Pour une meilleure gestion de la consommation des logements et pour des dépenses contrôlées, toutes sortes de travaux d’isolation, de ventilation et de chauffage peuvent être engagés par les ménages. Ces travaux sont pour les particuliers le moyen de faire face aux changements importants et à l’augmentation rapide des coûts de l’énergie, mais aussi de profiter d’habitats plus confortables sous différents aspects.

Les travaux éligibles à la prime Renov

Des aides comme la prime Renov ont évolué au cours des dernières années. Cette aide est prévue pour supporter une proportion considérable des coûts engendrés pour une grande diversité de travaux dans les maisons individuelles. La prime Renov est relativement facile à obtenir, et elle touche à des travaux d’habitation de divers ordres.

  • Les travaux d’isolation sont éligibles pour cette prime mise en place par l’État. Il s’agit notamment de l’isolation des murs, ou encore de l’isolation des toitures-terrasses ou des parois vitrées. Ces projets sont encouragés, car il participe à réduire sensiblement la facture des ménages en optimisant le confort dans le logement.
  • Les travaux liés à la production de l’eau chaude sanitaire et à la pose des équipements de chauffage sont également éligibles à la prime Renov. Il s’agit spécifiquement des installations liées à l’utilisation d’une énergie renouvelable. Cela inclut les chauffe-eau solaires, les chaudières à haute performance, les pompes à chaleur air/eau, les pompes à chaleur thermique, hybride ou géothermique, ou encore les poêles ou les chaudières à bois (avec différents types d’alimentation).
  • La prime Renov peut par ailleurs servir au financement de projets comme la dépose d’une cuve à fioul, l’installation d’une ventilation double flux, ou encore la réalisation d’un audit énergétique (exception faite de l’obligation légale). Ces différents travaux complémentaires s’inscrivent aussi dans l’ensemble des projets visant à optimiser la consommation énergétique et à favoriser la transition.

Les statistiques publiées par l’Anah par rapport à la prime Renov permettent régulièrement de mettre en avant les travaux pour lesquels les Français sollicitent le plus cette prime. Les solutions relatives à l’installation du chauffage et à la production d’eau chaude sanitaire sont largement plébiscitées, avec en première position les poêles à granulés (pour plus de 300 000 demandes pendant le premier trimestre 2022). L’installation des pompes à chaleur air/eau et la pose de chauffe-eau solaire individuel viennent ensuite respectivement en 2e et en 3e position pour les travaux les plus financés avec la prime Renov.

Opter pour des travaux de rénovation à échelle globale

Il est important de garder à l’esprit que dans un contexte d’économies et de transition sur les questions énergétiques, une approche globale reste la meilleure solution. Un projet de rénovation cohérent doit être consécutif à un audit exhaustif, pour la mise en œuvre de solutions complémentaires et efficaces. Pour l’isolation thermique par exemple, choisir de changer les équipements de chauffage sans veiller à isoler convenablement la toiture ou les combles peut réduire largement l’impact de vos travaux. Une démarche complète et des travaux coordonnés, avec le concours d’artisans qualifiés, restent nécessaires.

Solutions 2 : Progresser vers l’autonomie énergétique

Pour faire face ‍à l’augmentation des prix et à la sobriété énergétique annoncées, les ménages peuvent faire le choix d’une relative indépendance en produisant leur propre électricité. L’autonomie énergétique est un état où les ménages se donnent les moyens de produire par différents procédés l’électricité qui couvre leurs besoins.

L’autoconsommation avec les panneaux solaires

Alors que les installations pouvaient coûter relativement cher il y a seulement une décennie environ, les panneaux solaires représentent aujourd’hui une solution des plus répandues. En dehors de la baisse des coûts d’acquisition du matériel requis, certaines primes viennent encore réduire la facture finale pour les ménages qui souhaitent se lancer dans la production de leur énergie.

Les panneaux solaires sont une alternative des plus pratiques pour compenser les augmentations successives du kWh observées ces dernières années. Et pour les ménages parvenant à produire plus d’électricité que la quantité couvrant leurs besoins, cette énergie renouvelable vient de surcroit représenter un moyen de profiter de revenus supplémentaires en revendant de l’énergie. L’énergie solaire est dans tous les cas une option de choix pour avancer vers une relative autonomie énergétique.

Un ensemble de solutions alternatives pour les foyers autonomes

En parallèle avec le Voltaïque, les maisons individuelles autonomes peuvent bénéficier de systèmes ingénieux pour optimiser la production en électricité et pour la dépenser parcimonieusement.

  • Des parois végétalisées sont par exemple une solution esthétique qui contribue à faire baisser l’utilisation de la climatisation.
  • L’isolation renforcée des combles ou des sols peut aider à supprimer toute déperdition d’énergie et les ponts thermiques avec l’extérieur.
  • L’énergie éolienne reste également un champ à explorer, même si cette solution reste moins courante pour les ménages que le solaire.

Changer de fournisseur pour réaliser des économies au niveau individuel

Le fournisseur historique EDF est aujourd’hui loin de détenir le monopole en ce qui concerne la fourniture de l’énergie. Pour réduire l’impact de l’augmentation des prix sur votre budget mensuel, vous pouvez faire le choix de comparer entre les propositions des différents opérateurs sur le marché. Il en existe plusieurs dizaines à l’échelle nationale, et un bon nombre de ces fournisseurs font le choix de mettre l’accent sur les énergies renouvelables.

Les bons gestes à adopter au quotidien avec la sobriété économique

En dehors des changements qui peuvent être engagés dans nos modes de consommation et par l’installation de systèmes plus économiques, il est également judicieux d’observer toutes sortes de gestes simples au quotidien pour limiter notre consommation.

  • Il est par exemple recommandé de réduire la consommation engendrée par le chauffe-eau en optant pour une valeur plafond de 55°.
  • Pour ce qui concerne le chauffage et la température ambiante dans les pièces du logement, un maximum de 19° est conseillé dans les pièces principales, contre 17° pour les chambres.
  • Mettre à profit les gadgets et les avancées technologiques pour limiter les dépenses en énergie est également une approche qui peut faire des différences significatives. La simple installation d’un thermostat sur votre chaudière peut conduire à une réduction de 15% de vos dépenses relatives. Par ailleurs, une aide de 65 euros est prévue pour chaque ménage pour l’acquisition spécifique de cet élément.
  • Les petites astuces pour diminuer ses dépenses chaque jour sont nombreuses. Pour l’électronique par exemple, choisir d’éteindre au lieu de mettre en veille des appareils comme la TV ou l’ordinateur peut faire des différences de plusieurs dizaines d’euros l’année. Avant d’acheter les appareils électroménagers, il faut veiller à choisir une classe énergétique économe. Dans des pièces comme la cuisine, le simple fait de dégivrer régulièrement le congélateur peut également se traduire de manière bien concrète sur la facture mensuelle. Il en va de même pour l’éclairage de toutes les pièces de la maison. La règle étant de ne pas laisser de lumières allumées dans les pièces vides, et de miser sur des ampoules LED.

La mise en place du bonus de sobriété témoigne du désir de l’État d’accompagner les ménages dans la prise de décisions orientées vers une consommation plus contrôlée de l’énergie.

Conclusion

Si le contexte politique et économique (conflit entre Russie et Ukraine notamment) de l’année 2022 a mis en évidence les difficultés de nombreux pays de l’UE sur le plan de l’énergie, la situation à l’échelle du monde laissait déjà largement à désirer auparavant. Pour la protection de l’environnement et d’une planète à bout de souffle, et en raison des prix croissants des énergies fossiles, les ménages ont tout intérêt à se tourner vers les alternatives offertes par l’énergie renouvelable.

Les différents choix que l’on peut faire au niveau individuel pour réduire sa consommation, ainsi que les aides et les mesures prises par l’État sont autant de points pouvant aider à réduire la facture énergétique des ménages. Dans ce contexte, les compromis et les bons choix en ce qui concerne nos habitudes de consommation ne sont pas forcément synonymes d’une baisse de notre confort au quotidien.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

fabriquer ruche
Quelles sont les différentes étapes de fabrication d’une ruche
Temps de lecture :2 Minutes, 56 Secondes

Vous souhaitez produire votre propre miel ? Sachez qu’il est tout à fait possible de vous aventurer dans l’univers de l’apiculture en construisant votre ruche par vous-même. Si vous ne savez pas comment faire, on vous fournit immédiatement toutes les étapes pour sa fabrication.

Les éléments de base d’une ruche

Avant même de fabriquer une ruche pour accueillir les abeilles en vue d’avoir du miel, vous devrez savoir qu’il y a des normes à respecter. Ainsi, une ruche fonctionnelle doit comprendre un toit, un couvre-cadre, des hausses, un corps, un plateau et une planche d’envol. Le bois à utiliser ne doit pas être traité et peint pour la santé des abeilles. C’est à respecter qu’importe le type de ruche que vous allez fabriquer. En effet, on trouve différentes sortes : ruche traditionnelle ou ruche moderne (Voimot, Dadant, Langstroth, Warré…).

Les matériels à avoir

Le toit doit être fait avec des planches de 55 cm de long et 7 cm de large. Il faut également des planches de 46 cm de long avec la même largeur, un contreplaqué de 55 cm de long et 49 cm de large, ainsi que des agrafes, une petite scie circulaire et des clous. Pour la hausse, on doit avoir des planches de 50 cm de long, 17 cm de large et 2,5 cm d’épaisseur, des planches de 38 cm de long, 17 cm de large et 2,4 cm d’épaisseur ainsi que d’une crémaillère et des clous de 70 cm. Quant au corps, il faut les mêmes matériels que la hausse. Concernant le plateau, on a besoin d’un panneau d’une longueur de 56 cm, d’une largeur de 43 cm et d’une épaisseur d 1,5 cm, de 2 liteaux de 3,8 cm de long, 2,4 cm de large et 1,5 cm d’épaisseur. Il ne faut pas oublier la grille en métal, les vis à bois et les clous. De l’isorel suffit pour le couvre-cadre.

Les étapes de fabrication de la ruche

Pour la fabrication de la ruche, ci-après les étapes à suivre. Il faut faire le toit en fixant les planches sur le contreplaqué. Ensuite, on couvre avec une tôle, et comme isolant intérieur, on pose du polystyrène. Puis, on réalise l’assemblage des éléments pour la hausse en regroupant les longues planches. Après, on assemble les petites planches en reliant les 2 blocs et en employant la crémaillère pour le bon positionnement des cadres. Maintenant, il faut concevoir le plateau en réalisant sur les panneaux un trou de 35 x 15 cm. Il ne reste plus qu’à poser la grille dessus et à mettre les liteaux ensemble ainsi qu’à installer les tasseaux en dessous du corps des 2 côtés de la porte.

Les réglementations à respecter

fabrication ruche
Crédit : Pixabay

Pour information, la construction d’une ruche doit répondre à certaines obligations. Le non-respect des réglementations entraîne des poursuites judiciaires. Il faut une autorisation de la mairie. Tous les ans, vous devrez faire une déclaration auprès de cette dernière suivant les prescriptions de la loi 2009-967 du 3 août 2009. Il faut encore s’assurer que l’emplacement des ruches ne gêne pas le voisinage. Elles doivent se trouver à 5m au moins des propriétés des voisins, à 10 m au moins des voies publiques et à 100 m au moins des écoles ainsi que des hôpitaux.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
100 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Comment choisir un plombier en qui vous pouvez avoir confiance ?
Temps de lecture :4 Minutes, 54 Secondes

En tant que propriétaire, vous aurez forcément besoin d’une assistance en matière de plomberie à un moment ou à un autre. Lorsque ce moment arrive, assurez-vous de trouver un plombier qualifié qui peut effectuer le travail rapidement et efficacement. La confiance est importante dans ces situations – vous ne voulez pas de n’importe qui dans votre maison !

Il est toujours bon d’être prêt à faire face à toute urgence de plomberie, ce qui signifie avoir un plombier expérimenté qu’on connaît. Si vous n’en avez pas déjà un ou s’il n’est pas disponible au moment où cela se produit, il existe de nombreuses entreprises réputées qui peuvent vous dépanner rapidement.

Un plombier professionnel n’est pas uniquement destiné aux urgences de plomberie ; vous en aurez besoin même si vous ne faites que des changements mineurs pour améliorer la valeur de votre maison. Si, par exemple, vous voulez installer un chauffe-eau sans réservoir, il doit être installé correctement par un professionnel.

Voici quelques conseils pour trouver un plombier fiable.

Faites une recherche approfondie sur Internet pour trouver des avis en ligne.

Lorsqu’il s’agit de trouver un bon plombier ou un spécialiste des canalisations, Internet est un excellent endroit pour commencer votre recherche. Les médias sociaux et les sites d’avis comme Plombiers de France fournissent une mine d’informations sur les différents entrepreneurs en plomberie de votre région, que vous recherchiez des services résidentiels ou commerciaux.

Ces plateformes sont strictement réglementées pour garantir que les avis sont vérifiés et crédibles. Les clients précédents auront posté leurs commentaires sur ces sites, de sorte que vous pouvez facilement évaluer la performance d’un plombier sur la base de leurs commentaires. En outre, les plates-formes de ce type proposent généralement des filtres qui vous permettent de réduire les résultats de votre recherche en fonction de critères spécifiques, tels que les évaluations, le nombre d’avis ou votre localisation.

Ainsi, lorsque vous devez choisir entre deux plombiers différents, des facteurs tels que les notes et le nombre total d’avis doivent être pris en considération. Par exemple, si un plombier a une excellente note de 4,7 étoiles sur la base de seulement 5 avis et qu’un autre a 4,5 étoiles mais des centaines d’avis, choisissez ce dernier – il a manifestement fourni un excellent service à davantage de clients dans votre région !

En vous tournant vers Internet pour trouver des plombiers et des spécialistes des canalisations de qualité, vous pouvez être sûr de trouver les meilleurs professionnels locaux pour répondre à vos besoins.

Demandez des suggestions à vos amis et collègues.

Les entrepreneurs en plomberie comptent presque entièrement sur le bouche à oreille pour faire des affaires, leur réputation est donc importante. Ils savent qu’un excellent travail pour un client signifie que ce dernier sera susceptible de les recommander à d’autres membres de la famille ou à des amis.

C’est pourquoi, lorsque vous avez besoin de faire réparer vos tuyaux, vos canalisations et vos installations, il est essentiel que vous demandiez aux membres de votre famille, à vos collègues ou à vos voisins de vous recommander. Il y a de fortes chances qu’une personne de votre entourage ait déjà fait appel aux services d’un plombier réputé et qu’elle soit en mesure de vous faire part de son expérience. En outre, en consultant les avis en ligne et en parlant à d’autres personnes de différents plombiers, vous pouvez vous assurer que les recommandations que vous recevez constituent une évaluation fiable des qualifications de l’entrepreneur. De cette façon, en consacrant un peu de temps à vos recherches, vous pouvez vous assurer de trouver l’entrepreneur en plomberie idéal.

Voici 3 questions que vous devriez poser à un plombier

Il est important de poser les bonnes questions afin de vous assurer que vous choisissez une entreprise fiable et digne de confiance.

La première chose à vérifier est de savoir si le plombier est titulaire d’un diplôme. Il est également important de demander si l’entreprise de plomberie est assurée ou non, car cela vous protégera contre toute action en responsabilité ou tout dommage potentiel qui pourrait survenir au cours de son travail.

Enfin, il est essentiel d’obtenir une garantie de votre plombier – s’il ne peut pas garantir son travail pendant un certain nombre de jours, mois ou années, il y a trop de risques à l’engager. Pour trouver les meilleurs plombiers possibles, recherchez ceux qui sont agréés, assurés et qui offrent des garanties sur leur travail.

Autres questions que vous pourriez poser à votre plombier

Lorsque vous avez un problème de plomberie, il est important de travailler avec un plombier réputé et expérimenté qui peut vous fournir un service de qualité et répondre à toutes vos questions. Voici 3 questions à poser à votre plombier avant de l’engager pour votre prochain projet :

  1. Êtes-vous spécialisé ? Les plombiers peuvent être spécialisés dans des domaines spécifiques, comme l’installation, la réparation, le service d’urgence ou le nettoyage des canalisations. Il est important de travailler avec quelqu’un qui a de l’expérience dans le domaine où vous avez besoin d’aide, qu’il s’agisse de créer de nouvelles lignes de plomberie pour une nouvelle salle de bain ou de déboucher des drains bouchés dans une cuisine ou une buanderie.

  2. Puis-je obtenir un devis ? Les plombiers honnêtes proposent des devis dès le départ et sans hésitation, donc si votre plombier potentiel ne mentionne pas la possibilité de fournir un devis avant de commencer les travaux, il est peut-être préférable de trouver une autre option. En vous assurant que les coûts sont compris dès le départ, vous économiserez du temps et de l’argent sur le long terme.

  3. Quand pouvez-vous venir ? Les urgences de plomberie comme les fuites d’eau et les refoulements d’égouts doivent être résolues rapidement. Votre plombier doit être disponible sur appel 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, tous les jours de l’année, afin de résoudre rapidement les problèmes urgents et d’éviter que d’autres dommages ne se produisent.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Quels sont les avantages du casino en ligne ?
Temps de lecture :3 Minutes, 30 Secondes

Le casino en depuis son apparition au début des années 90 a créé un débat autour des jeux de hasard et d’argent en ligne. Si certains considèrent le casino en ligne comme le meilleur type de casino, d’autres estiment qu’il n’est pas si bon que le casino terrestre. Laissant parfois les amoureux de jeux pour adultes dans un dilemme au moment du choix du type de casino à jouer. Dans le présent article, vous découvrirez quelques avantages du casino en ligne.

Le casino en ligne : qu’est-ce que c’est ?

Le casino en ligne est une plateforme virtuelle qui propose sur internet un ensemble de jeux de hasard et d’argent pour les personnes adultes. C’est la version dématérialisée et digitalisée du casino terrestre connu depuis plus d’un siècle.

Pour jouer au casino en ligne, un appareil connecté à internet suffit. Il peut s’agir d’un ordinateur, d’une tablette ou encore d’un smartphone. Dans l’un ou l’autre des cas, le joueur a généralement deux choix : jouer directement en ligne en se connectant à la plateforme du casino en ligne grâce à un navigateur de son appareil ou en installant sur l’interface de l’appareil une application mobile ou un logiciel du casino pour lui servir de navigateur.

Quel que soit le choix du joueur, il faut toutefois qu’il se crée un compte d’utilisateur sur la plateforme du casino en ligne avant d’accéder à tout le contenu de celle-ci. Pendant la création de ce compte, il sera appelé à fournir quelques informations personnelles telles que son nom et ses prénoms, sa date de naissance. La date de naissance est en effet demandée pour s’assurer que les joueurs ne trichent pas sur leurs âges. Notamment des mineurs qui mentiraient sur leurs véritables âges pour pouvoir jouer. À cet effet, il est aussi demandé de fournir une pièce d’identité en guise de justificatif pour confirmer l’exactitude des informations fournies. Sur les plateformes de casinos en ligne en Belgique telles que  www.bet777.be, la validation d’un compte d’utilisateur se fait en deux temps. Il s’agit en un premier temps de celle de la Commission des jeux de hasard puis ensuite celle du bookmaker.

Pourquoi opter pour le casino en ligne ?

Le casino en ligne présente de nombreux avantages aussi bien pour ses joueurs que pour les bookmakers eux-mêmes. En optant par exemple pour un casino en ligne pour jouer :

Vous choisissez des jeux écologiques

En effet, les installations d’un casino terrestre nécessitent tout un ensemble de meubles et autres qui la plupart du temps sont tirés abusivement de l’environnement.Par exemple, les dés qui sont utilisés dans bon nombre de jeux du casino sont en plastique et donc non biodégradables.La sonorisation est aussi toxique pour le calme environnemental. Avec le casino en ligne, tout est numérique. De nouveaux meubles ne sont même pas nécessaires. Il suffit d’utiliser votre téléphone depuis les meubles de votre maison ou de votre bureau pour jouer. Ainsi, vous n’aurez non plus à parcourir un trajet et à émettre des gaz à effet de serre pour rejoindre les locaux d’un casino avant de jouer.

Vous choisissez de gagner du temps

Le temps est un précieux bien qui ne se rattrape point quand il est perdu. Entre la distance qui sépare votre maison, votre commerce ou votre bureau et le casino, il faut peut-être des dizaines de minutes de conduite. Alors qu’avec le casino en ligne, quelques clics suffissent pour pouvoir se retrouver sur une plateforme de casino en ligne et à commencer la partie de jeu de votre choix.Ainsi, en optant pour le casino en ligne, vous gagnerez un précieux temps et économiserez les frais de transport.

Vous bénéficierez de bonus

Les bonus sont de véritables tremplins d’entraînement sur les casinos en ligne. En effet, dès que vous vous inscrivez sur une plateforme de casino en ligne, vous recevez un bonus de bienvenu dans la majorité des cas. Ce qui vous permet de jouer sans avoir à dépocher un sou pour vos premiers essais.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

salon moderne
Nos astuces pour que votre salon paraisse plus moderne
Temps de lecture :3 Minutes, 28 Secondes

Cela fait quelques années que vous avez le même salon maintenant, vous vous dites que c’est l’heure du changement. Sachez que vous n’avez pas besoin d’acheter de nouveaux meubles, de casser les murs ou autres, car quelques astuces suffisent pour moderniser votre salle de séjour. Pour ce faire, fiez-vous à nos conseils.

Désencombrer

La première chose à faire pour moderniser le salon est de désencombrer pour aérer. Il faut retirer les meubles trop volumineux pour avoir de l’espace. On investit dans du mobilier épuré et léger avec des modules de rangement intégrés. De préférence, on opte pour la qualité que pour la quantité. Également, on enlève les petits objets de décoration, les magazines… S’il y a trop de coussins et de plaids, on s’en débarrasser. Le but est d’avoir un espace minimaliste. Pour faire de bonnes affaires, c’est sur https://promoaccro.fr.

La luminosité

Le salon moderne aime la lumière naturelle. Donc, pour une pièce au goût du jour, on y apporte un bon éclairage. Il est possible de troquer les rideaux lourds contre les voilages fins. Certains textiles permettent de jouer à merveille avec les reflets lumineux. L’autre astuce est d’installer des miroirs, ils sont capables de démultiplier la lumière. Si possible, on peut aussi agrandir les fenêtres, voire même créer une baie vitrée pour la continuité de la lumière entre l’extérieur et l’intérieur.

Des murs repeints

Si on a encore dans le salon des papiers peints ou des motifs 90’s, il est temps de s’en défaire. Pour habiller les murs afin que la salle de séjour paraisse plus moderne, on applique une nouvelle peinture. Mais on mise sur une couleur en vogue. Pour égayer un peu cette pièce, on ajoute des couleurs gaies. Il est encore possible de dépareiller les murs. On peut peindre 3 murs dans un ton neutre et l’autre dans un ton soutenu. En plus de moderniser le salon, on lui apporte de la dimension visuellement.

Le mix de matériaux

Tous les matériaux ne se valent pas quand il s’agit d’ajouter de la modernité au salon. Ce qu’il faut faire, c’est de jouer avec leurs effets et leurs volumes. Le parquet en bois s’associe bien avec des meubles massifs. Après, on twiste avec un beau mélange des genres : métal, tapis à poils longs, velours, marbre, bois… Cependant, il ne faut pas abuser, la règle est de n’opter que pour 3 matériaux se sublimant les uns les autres.

Le mélange de styles

Pour un salon qui paraisse plus moderne, il est envisageable de mélanger les styles. On peut y inviter quelques meubles d’époque toutefois, on ne prend que les modèles esthétiques et riches en histoire. Associer une table basse industrielle avec une commode des années 70 est une excellente idée. L’autre option est de créer une décoration multiculturelle en associant le mobilier scandinave avec des objets africains ou autres. Les éléments ethniques adoucissent aussi le style. Afin de dénicher des objets uniques, on chine en brocante.

Le confort

Dans le salon, la modernité passe aussi par le confort, car cet espace est fait pour le repos. Donc, ce point est primordial. D’ailleurs, il est difficile de se détendre complètement dans une pièce mal isolée (phonique et thermique). Et encore, le mobilier choisi doit rimer avec confort. On aime que ce soit chaleureux et cosy pour garantir un bon repos. Le confort est également accentué par les plantes vertes. Le côté exotique est apporté par des plantes tropicales ou  des plantes grasses.

astuces salon moderne
Crédits : Pixabay

À retenir sur le salon moderne

Un salon moderne est une pièce qui arbore le style minimaliste. Il aime la décoration élégante avec des lignes épurées. Dans l’instauration d’une ambiance moderne, il est crucial que chaque élément soit à sa place. Pour le choix des couleurs, les tons qui riment avec modernité sont la terracotta, le bleu (turquoise ou roi), le vieux rose ou le rose millénal, le jaune (vif ou acidulé), le gris (souris ou anthracite), le blanc et le noir.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Télétravail à Paris : choisissez votre environnement de travail !
Temps de lecture :5 Minutes, 8 Secondes

Durant la crise sanitaire de la COVID-19, de nombreux salariés ont été contraints de télétravailler depuis leur domicile. Peu pratiqué avant la crise car souvent considéré comme nocif pour le travailleur (isolement, manque de préparation et de formations aux outils numériques…), le télétravail a su progressivement conquérir le cœur de nombreux français, notamment à Paris où il n’est pas rare de croiser des télétravailleurs au beau milieu d’un café !

C’est quoi le télétravail ?

Mis en place par l’employeur, le télétravail est une alternative au travail sur site. Permettant au salarié de travailler en dehors des locaux de son entreprise, le télétravail est une toute nouvelle vision du travail, à l’ère du numérique. Destiné à toutes les catégories professionnelles dont les missions peuvent être réalisées à distance, le télétravail est souvent pratiqué en hybride (3 jours en entreprise, 2 jours en télétravail). De son domicile ou dans un café à l’ambiance cosy et connecté en plein cœur de Paris, le télétravail s’expérimente à toutes les sauces !

Quel est l’intérêt de faire du télétravail ?

Dire adieu au stress des transports

Débuter la journée avec l’ambiance oppressante des transports n’est jamais appréciable, surtout si votre lieu de travail se trouve à plusieurs kilomètres de votre domicile. Grâce au télétravail, fini les galères dans le métro. Chez vous ou depuis le café le plus proche, posez vos affaires et débutez votre journée de travail de la meilleure des manières !

Améliorer l’ambiance entre collègues

La vie de bureau possède indéniablement son lot d’avantages et d’inconvénients. Idéal pour développer son sens relationnel, le présentiel peut cependant très vite devenir une source de tensions et de diversions quotidiennes. Dans le cas du travail en open-space, les conversations intempestives de certains de vos collègues peuvent nuire à votre concentration ainsi qu’à votre assiduité. Optez pour le travail hybride est donc le chemin idéal vers le bien-être, à travers un renouvellement constant de votre environnement de travail, tout en brisant une certaine routine devenue nocive.

Gagner en autonomie

Selon certaines idées reçues, le télétravail est souvent synonyme de « vacances ». En effet, travailler hors de votre entreprise peut très vite vous attirer vers de mauvaises habitudes. Finir la journée plus tôt, consulter ses réseaux sociaux, prendre des pauses bien trop longues : toute une série de défauts à éviter, sous peine de voir votre productivité directement impactée. Néanmoins, en vous fixant certaines règles, le télétravail peut également vous permettre de gagner en autonomie et d’acquérir un sérieux inébranlable.

4 règles à respecter pour être efficace en télétravail

1. Habillez-vous comme au bureau

À peine sorti du lit, votre survêtement favori vous fait déjà de l’œil. En effet, il serait tentant de passer sa journée de travail dans une tenue plus confortable. Pourtant, ne cédez pas à la tentation : préparez votre tenue du lendemain comme si vous comptiez partir travailler sur site. En conservant cette routine vestimentaire, vous éviterez à coup sûr les distractions et les passages à répétition sur votre canapé préféré.

2. Élaborez un emploi du temps strict

Travailler depuis chez soi ou au beau milieu d’un café laisse souvent la place à de très mauvaises habitudes. Terminer quelques minutes plus tôt, déborder sur ses heures de travail, dépasser sa pause du midi : le télétravail peut rapidement devenir un casse-tête sans fin pour le salarié et son employeur. Ainsi, en respectant attentivement votre emploi du temps, vous rendrez un grand service à votre entreprise, et surtout à vous-même.

3. Gardez contact avec vos collègues

Bien que le télétravail consiste à s’éloigner du cadre de votre entreprise, cela ne veut pas dire que vous devez couper tout contact avec vos collègues. Durant la journée, n’hésitez pas à communiquer avec eux grâce à des applications mises en place par votre entreprise (Teams, Skype…). Conserver une bonne communication entre collègues en période de télétravail est primordial, d’abord pour entretenir un bon dynamisme d’équipe, et surtout pour ne pas vous isoler totalement des relations humaines. Ainsi, un petit verre en terrasse entre collègues est un moyen agréable et sans pression de conclure une journée de télétravail.

4. Ne laissez pas la place aux distractions

« Et si j’allais faire un petit tour sur Twitter ? » : une idée à priori innocente, si seulement elle n’intervenait pas en plein milieu de votre journée de travail. Vous laissant en complète autonomie, le télétravail est finalement un pacte de confiance entre l’employeur et son salarié. Pourtant, travailler à son domicile apporte très souvent son lot de distractions : les réseaux sociaux, la télévision, l’envie de faire un tour dans le jardin, les enfants, etc. Si vous ne conservez pas un minimum de contrôle sur ces éléments divertissants du quotidien, vous risquez de vous faire entraîner dans une spirale infernale dont l’issue ne peut être que négative. Pour remédier à cela, essayez de vous isoler dans une pièce dédiée à votre travail, en interdisant toutes les distractions citées précédemment.

Où télétravailler sur Paris ?

Si comme beaucoup de salariés en France, vous ne disposez pas d’un bureau ou d’une pièce dédiée au travail au sein de votre domicile, n’hésitez plus, et optez pour une journée de travail en extérieur. Que vous soyez indépendant, salarié ou encore freelance, faites en sorte de renouveler régulièrement votre lieu de travail. En effet, contrairement au travail en présentiel, le télétravail vous permet de sortir de la routine du « bureau fixe ». Si votre travail vous le permet, et que vous ne nécessitez que d’un ordinateur portable et d’une simple connexion internet pour être productif, une multitude de coffee shops, bibliothèques ou simples lieux de coworking vous attendent à Paris pour profiter d’une belle journée de télétravail ! Enfin, pour travailler dans les meilleures conditions possibles, choisissez un lieu calme et apaisant au sein d’un lieu atypique et convivial.

Adopté par de plus en plus de français, le télétravail est une passerelle évidente vers une nouvelle vision du travail en entreprise. Chez vous ou dans un coffee shop à Paris, n’hésitez plus et expérimentez le télétravail !

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

48 questions pour l’entretien de naturalisation française
Temps de lecture :20 Minutes, 36 Secondes

Les questions pour l’entretien de naturalisation font partie de la procédure pour essayer d’obtenir la nationalité française.

Si vous êtes étranger et vous êtes candidat ou intéressé pour obtenir cette nationalité, ou tout simplement vous êtes curieux concernant les questions posées lors de cette situation, alors continuez à lire cet article.

Concernant les sources, les questions dans cet article ont été déduites du Livret du Citoyen, entendues d’après d’anciens candidats à la naturalisation, ou obtenues dans un groupe Facebook où les candidats pour la nationalité française publient des retours d’expérience. Ce texte n’est pas nécessairement exhaustif.

9 questions de culture générale

1. Nommez des plats français.

Faites-vous plaisir avez cette question ! La France est le paradis des gourmands. Vous pouvez parler du magret de canard, du bœuf bourguignon, des escargots, du coq au vin, du gigot d’agneau, de la bouillabaisse, une bonne quiche lorraine et même des desserts tels que la crème brûlée, les cannelés ou les macarons.

La liste est bien plus longue, bien sûr !

2. Pourquoi voulez-vous devenir Français ?

Il s’agit d’une question très personnelle, donc il n’y a pas de réponse type. Vous pourriez dire, par exemple, que vous êtes en couple avec un Français, que vos amis sont des Français, que votre projet professionnel a sa place ici, que vous avez acheté des immeubles ici, que vous vous identifiez avec les valeurs de la France, qu’ici vous avez des choses que vous n’avez pas dans votre pays d’origine.

3. Les couleurs du drapeau français et la signification associée.

Le bleu, le blanc et le rouge.

  • Bleu : la couleur de la ville de Paris, avec le rouge.
  • Blanc : la couleur du roi.
  • Rouge : la couleur de la ville de Paris.

Lors de la révolution française de 1789 (14 juillet 1789 pour la prise de la Bastille), l’alliance des couleurs représente l’alliance entre le peuple et le roi, pour une France unie.

4. Des écrivains français

  • Baudelaire
  • Balzac
  • Diderot
  • Edmond Rostand
  • Simone de Beauvoir
  • Antoine Saint-Exupéry
  • Victor Hugo
  • Émile Zola
  • Marguerite Yourcenar (même si elle n’est pas née en France)
  • Gustave Flaubert
  • Donatien de Sade

Plus d’actualité :

  • Jean Christophe Rufin – Auteur de l’Abyssin
  • Fred Vargas – Autrice de romans policiers
  • Joan Sfarr – Créateur du Chat du Rabbin
  • Bastien Vives – Écrivain de bande-dessinés
  • Marjane Satrapi – De nationalité iranienne et française, autrice de bande-dessinés telles que «Persépolis».
  • Jacques Lob et Jean-Marc Rochette – Créateur des BD de la série du Transperceneige.
  • Etienne Davodeau – Créateur des BD, par exemple Les Ignorants.

5. Simone Veil, Simone Weil et Simone de Beauvoir : vous pourrez avoir des questions autour de l’une ou plusieurs d’entre elles

Il faut connaître le rôle de chacune des trois. Il est possible que ces personnages soient évoquées lors de l’entretien.

a) Simone de Beauvoir : féministe, écrivaine et philosophe, elle à participé au mouvement de libération des femmes lors des années 1970. Elle a écrit plusieurs livres au sujet du féminisme et de la philosophie, notamment « Le Deuxième Sexe », paru en 1949. Elle a été en couple avec le philosophe Jean-Paul Sartre.

Elle a milité pour le droit d’avortement des femmes et en général, pour l’égalité homme-femme.

b) Simone Veil : femme politique (ministre) française ayant également participé à la cause de l’avortement. La loi Simone Veil encadre l’avortement en France. Cette loi a été approuvée sous le gouvernement de Chirac.

c) Simone Weil :philosophe et militante politique, ayant fait partie des gaullistes (et ayant rompu avec eux, aussi). Elle militait contre la violence et les exécutions arbitraires.

6. Questions au sujet de l’Union Européenne

Il faut savoir, au moins que :

  • Au début l’UE avait 6 pays, aujourd’hui elle a 28 pays membres.
  • Sa date d’origine est 1957, pour une union autour de l’énergie atomique, incluant l’Allemagne, la France, l’Italie, la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas.
  • Les pères de l’Europe sont Jean Monnet pour la France, Konrad Adenauer pour l’Allemagne, plus de représentants des autres 6 pays.
  • Après les premiers 6 pays, il y a eu un ajout suivant (d’états anciens – jusqu’au 1995) en incluant l’Irlande, le Danemark, le Royaume-Uni, la Grèce, l’Espagne, le Portugal, la Suède, la Finlande, l’Autriche.
  • En 2004, d’autres états ont rejoint l’UE : la Pologne, la Slovaquie, la Slovénie, la République Chèque, la Hongrie, la Lituanie, la Lettonie, l’Estonie, Malte et Chypre.
  • Ensuite, la Roumanie, la Bulgarie et la Croatie se sont ajoutées à l’Union.
  • La liste de membres est retournée au 27 pays après le Brexit.

7. Quel est le nom du siège du sénat ?

Le palais du Luxembourg.

8. Quel est le siège de l’Assemblée Législative ?

Le Palais Bourbon.

9. Quel est le siège du pouvoir judiciaire ?

Le Palais Royal.

6 questions d’actualité

1. Qui est le premier ministre français ?

A date, il s’agit d’Élisabeth Borne, mais cette information pourrait changer au moment de l’entretien pour l’intéressé.

2. Nommez trois ministres femmes

A date, lors de la rédaction de cet article :

  • Élisabeth Borne : Première Ministre.
  • Catherine Colonna : Ministre de l’Europe.
  • Sylvie Retailleau : Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Il y en a également des Ministres Déléguées, telles que Marlène Schiappa, Ministre Déléguée auprès du Ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté.

3. Qui est le Ministre de l’Intérieur ?

A date, c’est Gerald Darmanin.

Il s’agit d’un ancien fonctionnaire du Ministère des Sports et du Secrétariat d’État chargé des Français à l’étranger.

4. Nommez d’autres ministres

Vous avez déjà les ministres listés dans les réponses aux questions préalables, mais en plus, il y en a (à date) :

  • Olivier Véran : Ministre délégué, porte-parole du gouvernement.
  • Bruno Le Maire : Ministre de l’Economie, des Finances et de la relance.
  • Éric Dupond-Moretti : Ministre de la Justice.
  • Sébastien Lecornu : Ministre des Armées.

Et encore une longue liste d’autres ministres, délégués et secrétaires d’état.

5. Quel est l’organisme parrainant la nomination des élus ?

Le Conseil Constitutionnel, président par Laurent Fabius, avec une période de gestion de 9 ans et 9 membres choisis en groupes de 3 : 3 par l’Assemblée Nationale, 3 par le Sénat, 3 par le pouvoir exécutif.

6. Qui est le président du Sénat ? Et le président de l’Assemblée Nationale ?

A date, Gerald Larcher est le président du Sénat et Yaël Braun-Pivet est la présidente de l’Assemblée Nationale.

11 questions d’histoire

1. Quels sont les présidents de la 5eme République ?

Normalement, il faut les lister dans l’ordre.

A noter qu’il faut partir de la date de début de la 5eme République, le 4 octobre 1958.

  • Charles de Gaulle : 1959 – 1969
  • Georges Pompidou : 1969 – 1974
  • Valéry Giscard d’Estaing : 1974 – 1981
  • François Mitterrand : 1981 – 1995 (deux mandats)
  • Jacques Chirac : 1995 – 2007 (deux mandats)
  • Nicolas Sarkozy : 2007 – 2012
  • François Hollande : 2012 – 2017
  • Emmanuel Macron : en cours (deux mandats)

2. Listez des monuments historiques

  • La Bastille à Paris.
  • Le château de Versailles.
  • Le château de Chambord.
  • La cathédrale de Notre-Dame.
  • Le Mont Saint-Michel.
  • L’arc de Triomphe.
  • Le château de Vincennes.
  • La cité de Carcassonne.
  • Le château de Chenonceau.
  • Les ruines de Lutèce.
  • Les amphithéâtres de Lungdunum à Lyon.
  • La Conciergerie.
  • Les grottes de Lascaux.
  • Le site de Cro-Magnon.

3. Quelle est la date de début de la 5eme République ?

Il s’agit du 4 octobre 1958.

4. Quels événements ont été déclenchés par la Guerre d’Algérie ?

Cette guerre implique :

  • Le renforcement du rôle du pouvoir exécutive : le président est élu par suffrage universel direct.
  • Le président n’est plus élu par l’Assemble Législative.
  • Un alignement du mandat présidentiel avec celui de l’Assemblée Nationale.
  • Charles de Gaulle menait la traversée du dessert en Algérie. Il est appelé au pouvoir.
  • Désormais, la Constitution peut être modifiée par référendum.
  • Il y aura une séparation des pouvoirs principaux.

5. Citez certains rois et reines de la France.

Pour les rois : Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Clovis I et II et III (ces trois derniers sont plutôt des rois des francs), Henri I et II et III et IV, Napoléon I et II et III (ces trois sont plutôt des empereurs), Philippe Auguste…

Pour les reines : Anne d’Autriche, Marie Stuart, Marie de Médicis, Catherine de Médicis, Aliénor d’Aquitaine, Marie Antoinette…

6. Racontez ce qui a fait Louis XIV

Cette liste n’est pas exhaustive, mais

  • Il a construit le Palais de Versailles.
  • Il a géré la conquête de territoires au nord et à l’est de la France.
  • Le roi a favorisé la religion catholique, au dépit des protestants.
  • Il a mené la Guerre de Hollande.
  • Il a géré des conquêtes telles que Valenciennes, Cambrai, une partie des Flandres…
  • Le roi a géré l’annexion de Strasbourg.

Selon le Livret du Citoyen, les faits suivants sont décrits : « Règne de Louis XIV (1643-1715). La France est alors dirigée par une monarchie absolue. Le roi concentre tous les pouvoirs. À cette époque, se met en place un État puissant et centralisé ».

7. Quelle est la date de la révolution française ? Quelles sont les causes ?

Le 5 mai 1789 est la date de début.

Plus tard, la révolution amènera à la prise de La Bastille, le 14 juillet 1789.

La révolution durera jusqu’au 9 novembre 1799.

Les causes sont les suivantes :

  • Une crise économique : le trésor de la France, géré par le roi, est vide.
  • La famine : de mauvaises récoltes mènent à cette situation et le prix du blé augmente.
  • Une crise sociale : le peuple n’est pas d’accord avec la monarchie absolutiste.
  • La bourgeoise veut participer au pouvoir.

Ensuite, la révolution amènera à la Déclaration des Droits de l’Homme, en 1789.

Puis, en 1792, la révolution donnera lieu à la 1ère République.

Finalement, Danton et Robespierre tiendront la France jusqu’à la montée de Napoléon au pouvoir, en 1799.

8. Qui a été Jean Moulin ?

Jean Moulin a présidé le CNR (Conseil National de la Résistance) lors de la 2eme Guerre Mondiale. Ce personnage était gaulliste. Puis, il a été découvert et arrêté par la SS et il est mort lors de son transfert pour l’Allemagne.

Il est l’un des héros de la résistance, ayant mené une double vie pendant la guerre, en cachant son travail pour la résistance, notamment son but d’unifier la résistance intérieure.

Jean Moulin a été également le préfet le plus jeune de la France.

9. Une question très fréquente: les dates et les causes des deux guerres mondiales.

Pour la première guerre mondiale :

Le 28 juillet 1914 a été la date de début ou déclaration), tandis que le 11 novembre 1918 a été la date fin ou d’armistice.

La cause de cette guerre l’assassinat de l’archiduc François Ferdinand, héritier du trône d’Autriche-Hongrie, à Sarajevo. Ceci le 28 juin1914, par des nationalistes serbes.

Ensuite, ce fait oppose en conflit l’Autriche-Hongrie et la Serbie. Les faits amèneront à l’Allemagne à devenir alliée de l’Autriche-Hongrie.

Vous pouvez avoir des questions au sujet des Empires Centraux. Il faut savoir qu’il s’agissait de l’Autriche-Hongrie, l’Allemagne, l’Empire Ottoman, la Bulgarie.

D’un autre côté, il y avait les alliés : La Triple Entente de la France, le Royaume-Uni et la Russie avec les empires associés, dans chaque cas. En plus, la Serbie, la Belgique, le Japon, les États-Unis, le Portugal, la Roumanie, la Grèce, le Brésil, l’Italie, le Montenegro, le Siam, la Chine…

Lorsque l’Allemagne envahit la Belgique, celle-ci a fait appel à la France et au Royaume-Uni.

Concernant la deuxième guerre mondiale :

Le 1er septembre du 1939 est la date de début, avec l’Allemagne qui envahit la Pologne).

Concernant la fin, le 2 septembre du 1945 est la date de capitulation du Japon. Cependant, le 8 mai du 1945 est la date de la capitulation allemande, et la cause du jour férié en France en lien avec la fin de cette guerre.

La cause principale de la deuxième guerre a été les tensions rémanentes suite à la première guerre, notamment pour l’Allemagne. Ce pays avait démarré une gestion expansionniste (Autriche, territoires chèques), déclenchant le conflit au moment de l’annexion de la Pologne.

Il y a deux groupes principaux dans le conflit :

1) L’Axe ou l’union du Troisième Reich (l’Allemagne), l’Italie fasciste et le Japon.

2) Les Alliés, formés par la France et son empire, le Royaume-Uni et son empire, et les États-Unis. Ce dernier pays a rejoint les alliées en 1941.

10. Depuis quand l’école est gratuite et laïque en France ?

Depuis 1881, plus précisement le 16 juin, grâce à la loi Jules Ferry.

11. Quelle est la date de l’abolition de la peine de mort en France ?

Cette peine est abolie le 9 octobre de 1981.

12 questions typiques du Livret du Citoyen

Il faut savoir que le Livret du Citoyen est un document disponible en ligne pour toute personne ayant un intérêt à s’informer concernant les sujets associés à la citoyenneté française.

Plusieurs questions peuvent dériver de ce document.

1. Quelle est la devise de la France ?

« Liberté, égalité, fraternité ».

Cette question est presque obligatoire au moment de l’entretien pour avoir la nationalité française.

La devise est en lien aux trois valeurs de la République.

  • Liberté : chaque personne est née libre.
  • Égalité : chaque personne est née en égalité avec les autres.
  • Fraternité : les Français doivent s’aider entre eux. Ceci se manifeste, par exemple, avec l’Assurance Maladie ou la Sécurité Sociale, ou encore avec les aides telles que la RSA ou la CAF.

2. Quelle est la signification de la laïcité ?

La laïcité implique l’indépendance entre la religion et l’état. C’est-à-dire :

  • La religion reste personnelle et privée.
  • Il existe une liberté de religion.
  • La laïcité a été déclarée en 1905 (9 décembre).

Cependant, notez qu’il existe des exceptions à la loi de laïcité du 9 décembre 1905.

  • Au moment de la déclaration de cette loi, l’Alsace-Moselle ne faisait pas partie de la France. Lors de son annexion, en 1918, la région conserve sa loi préalable. Plusieurs cultes sont autorisés et les endroits de culte sont considérés des endroits publics sous la tutelle de l’état. L’enseignement religieux est également présent dans les écoles publiques.
  • La Guyane n’est pas rattachée à la loi de laïcité, lorsqu’elle devient un département français d’outre-mer. Ceci, à différence d’autres territoires d’outre-mer. Dans la Guyane, le seul culte reconnu est le catholique, et les ministres du culte sont salariés du conseil général de Guyane. Le financement publique du culte reste d’actualité.
  • Les décrets « Mandel » de 1939 permettent à toutes les sensibilités religieuses de bénéficier d’une aide publique. Ils sont appliqués en Guyane, mais également en Polynésie française, Wallis-et-Futuna, Saint-Pierre-et-Miquelon, Nouvelle-Calédonie et Mayotte.

3. Où pouvez-vous trouver les règles essentielles à respecter par chaque citoyen ?

Vous les trouverez dans le Code Civil. Cependant, il y a d’autres codes plus spécifiques, tels que le Code Pénal.

4. Qui doit faire attention au moment de porter des signes religieux très évidents ?

  • Les fonctionnaires publics.
  • Les élevés de l’ECOLE.

Ceci à partir du 15 mars 2004.

5. Quel est le régime politique de la France ?

La France est une démocratie.

6. Quels sont les devoirs du citoyen français ?

Les devoirs sont toujours encadrés par les trois valeurs de la République : la liberté, l’égalité et la fraternité.

Par exemple, dans le cadre de la liberté :

  • Vous avez le devoir de respecter les lois et de respecter les droits des autres.
  • Vous avez le devoir de voter, plutôt associé au droit de voter.

Dans le cadre de l’égalité :

  • Il existe le devoir d’être juré, ou de participer au jury d’assis, pour ceux qui sont appelés à ce sujet.
  • Vous avez le devoir de concourir à la défense nationale.
  • Vous ne devez pas ignorer la loi.
  • Il existe le droit à l’éducation primaire, mais avec un devoir d’obligatoriété.
  • Vous devez témoigner, si c’est requis.

Finalement, dans le cadre de la fraternité :

  • Vous avez le devoir d’assister à une personne en danger (au moins, dans la Moselle).
  • Vous devez payer des impôts.
  • Il existe également un devoir de loyauté envers la communauté nationale et régionale.
  • Vous avez le devoir de la défense de l’environnement.

Cette liste n’est pas exhaustive. Pour plus d’information, il est recommandé de consulter la carte des Droits et Devoir du Citoyen Français, disponible également en ligne.

7. Quels sont les droits du citoyen français ?

Les droits sont toujours encadrés par les trois valeurs de la République, de même que les devoirs : la liberté, l’égalité et la fraternité.

Pour consulter les droits du citoyen français, la source de base est la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen du 26 août 1789.

Dans le cadre de la liberté :

  • Vous avez le droit au respect de la vie privée.
  • Vous avez le droit au respect des biens dont la propriété.
  • Il existe le droit de liberté pour créer des associations ou de participer aux associations au choix.
  • Un citoyen a le droit de participer à l’élection des représentants du peuple, ou de voter.
  • Les citoyens ont le droit à la liberté sans importer l’origine, le sexe, la race ou la religion.
  • Il existe le droit de liberté de réunion, liberté de pensée et liberté d’expression (ce dernier avec l’exception des propos diffamatoires, d’évocation de crimes contre l’humanité ou d’autres cas d’abus prévus par la loi).
  • Il existe le droit de liberté d’opinion, sans troubler l’ordre public.
  • Un citoyen a le droit à l’innocence présumée, tant que la personne n’est pas jugée coupable. Le citoyen ne pourra pas être retenu, ni accusé ni arrêté, que selon les formes prévues par la loi.
  • Il existe le droit à la liberté d’adhésion aux partis politiques ou aux engagements syndicaux, pour la défense de ses droits et intérêts.
  • Un citoyen a le droit de liberté de candidatures politiques dans les conditions prévues par la loi.
  • Le citoyen a le droit au respect des biens, dont la propriété.

Dans le cadre de l’égalité, le citoyen a le droit :

  • A l’égalité devant la loi.
  • A l’égalité homme-femme (en incluant l’accès aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi que les responsabilités sociales et professionnelles).
  • D’exercice professionnel par chacun des conjoints, de perception de revenus et de libre utilisation suite à la participation aux charges communes.
  • A la participation des deux parents à l’exercice parental, l’éducation de l’enfant et la préparation de son avenir.
  • Le droit d’accès à l’emploi public, selon capacités.

Dans le cadre de la fraternité, le citoyen a le droit :

  • Aux congés.
  • A la protection de la santé.
  • A la sécurité matérielle.
  • Aux moyens convenables d’existence si incapacité de travailler, causée pour un état physique ou mental, la situation économique, ou l’âge.

Cette liste n’est pas nécessairement exhaustive. Pour plus d’information, consulter la carte des Droits et Devoir du Citoyen Français.

8. Quels sont les symboles républicains ?

  • L’emblème national : le drapeau tricolore bleu, blanc et rouge.
  • L’hymne national : La Marseillaise.
  • La devise de la République : « Liberté, Égalité, Fraternité ».
  • La fête nationale du 14 juillet.
  • Le symbole de la Marianne, équivalente à la représentation de la République, avec une statue dans chaque mairie.
  • La langue officielle : le Français.

9. Quels sont les principes de la République française ?

Il s’agit de quattre principes inscrits dans la Constitution.

De ce fait, la République française est

  • Indivisible : avec la souveraineté nationale appartenant au peuple et exercée par les élus et par la voie du référendum. Cet exercice ne peut pas être pris par un individu ni par une partie des individus.
  • Laïque : avec une liberté de conscience, la religion appartenant à la vie privée avec droit d’exercer ou non, ou de changer. L’exercice de culte est libre et la religion n’a pas de lien avec l’état.
  • Démocratique : avec un gouvernement du peuple, pour le peuple et par le peuple. Il existe le suffrage universel, égal et secret, de même que des lois exprimant la volonté du peuple et donc, devant être respectées. Nul ne peut être contraint de faire ce qui n’est pas dit par la loi. La force publique est en charge du respect de la loi et de la justice, tandis que la justice reste indépendante.
  • Sociale : la Nation assure les conditions de développement pour la famille et l’individu.

Ceci implique que la République garantit la sécurité des biens et des personnes.

En complément, il faut prendre en compte la participation de la France à l’Union Européenne, composée d’états ayant choisi de manière libre l’exercice commun de certaines compétences.

10. Connaissez-vous l’hymne de la France ?

Il s’agit de La Marseillaise.

Il vaut mieux connaître au moins une partie des paroles :

« Allons enfants de la patrie // le jour de gloire (le jour de gloire) est arrivé (est arrivé) // Contre nous de la tyrannie // l’étendard sanglant est levé // l’étendard sanglant est levé.

Entendez-vous dans vos campagnes // mugir ces féroces (soldats) soldats // Ils viennent jusque dans vos bras // Égorger vos fils et vos compagnes

Aux (armes citoyens) armes citoyens, formez vos bataillons // Marchons, oui marchons // Qu’un sang impur abreuve nos sillons, sillons ».

La Marseillaise a été chantée pour la première fois en 1792 . Plusieurs théories existent autour du premier chant :

– Soit par Rouget de Lisle, à Strasbourg.

– Soit par les volontaires marseillais, face aux Tulleries, à Paris.

11. Combien de sièges pour l’Assemblée Nationale ? Et pour le Sénat ?

348 pour le Sénat et 577 pour l’Assemblée Nationale.

12. Comment s’appelle le siège du gouvernement et du Premier Ministre ?

Il s’agit de Matignon, ou l’hôtel de Matignon.

10 questions de géographie

1. Nommez certaines montagnes françaises

Par exemple, les chaînes des Alpes et des Pyrénées, ou de manière unitaire, le Mont-blanc.

2. Nommez les villes les plus grandes de France

Il s’agit de Paris, Marseille et Lyon. Si besoin de nommer d’autres grandes villes, il y a Lille, Nantes…

3. Quels sont les fleuves français les plus importants ?

Listez la Seine, la Garonne, la Loire, la Rhône ou encore la Saône.

4. Vous êtes dans quelle région? Dans quelle commune ? Dans quel département ?

Cette réponse dépendra totalement de l’endroit où vous habitez et vous faites vos démarches. Par exemple, si vous étiez à Nantes, il faut dire que la commune est Nantes, la région est le Pays de la Loire, et le département est le 44 pour la Loire-Atlantique.

5. Quel est l’ancien nom de la région de la Nouvelle Aquitaine ?

Vous pourrez avoir des questions de ce type, notamment en lien avec la région associée à vos démarches.

Par exemple, pour la Nouvelle Aquitaine, l’ancien nom était « Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes».

6. Combien de communes, départements et régions existent en France ?

  • 36000 communes
  • 101 départements
  • 13 régions

Pour les outre-mer, il existe 12 territoires, dont 5 sont à la fois des régions et des départements. L’autorité de la France est représentée par le préfet, dans ces cas.

7. Quels sont les rôles des communes, des départements et des régions ?

Les réponses à cette question sont résumées dans le tableau ci-dessous :

Commune

Département

Région

Dirigé par

Maire et conseil municipal

Conseil départemental

Conseil régional

Gestion éducative

Écoles maternelles et primaires

Collèges

Lycées (construction et entretien)

Formation professionnelle

Responsabilités

Teneurs de l’état civil.

Activités culturelles et sportives.

Protection de l’enfance.

Aide aux personnes âgées.

Transports publics.

8. Quels sont les départements dans votre région ?

Cette question est normalement associé à la région dont l’intéressé effectue les démarches pour être naturalisé.

Par exemple, si vous étiez au Pays de la Loire, vous devriez nommer 5 départements : la Maine-et-Loire, la Vendée, la Mayenne, la Sarthe et la Loire-Atlantique.

9. Quelles façades maritimes limitent avec la France ?

Il s’agit de La Manche, la Mer du Nord, la Mer Méditerranée, l’Océan Atlantique et la Mer d’Iroise.

10. Quels sont les pays limitrophes avec la France ?

Il s’agit de l’Italie, l’Andorre, le Monaco, l’Espagne, l’Allemagne, la Suisse, le Luxembourg et la Belgique.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
50 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
50 %
5/5 (1)

Merci de Noter cet article.

L’essentiel à connaître sur la VAE
Temps de lecture :5 Minutes, 11 Secondes

La VAE désignée par Validation des Acquis de l’Expérience permet de valoriser l’expérience professionnelle. Elle implique l’obtention d’une certification, permettant à la personne concernée de poursuivre sa carrière. Depuis l’apparition du coronavirus, le gouvernement a pris des mesures pour faciliter l’accès à la VAE, notamment en renforçant les accompagnements préalables nécessaires. L’obtention de la VAE nécessite une grande motivation, un travail personnel et une vraie implication. Dans cet article, découvrez les informations les plus importantes sur la VAE.

Que faut-il retenir de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) ?

La VAE est une démarche individuelle et volontaire. Toutefois vous pouvez bénéficier d’un accompagnement VAE. La VAE est un droit inscrit dans le Code du travail et dans la loi sur l’éducation : « Toute personne engagée dans la vie professionnelle a le droit de faire reconnaître les connaissances acquises par son expérience, notamment son expérience professionnelle ». La VAE permet aux personnes qui ont un emploi et ont exercé des activités professionnelles d’utiliser cette expérience pour obtenir une certification. Cette dernière peut être :

  • Un diplôme ou un titre national délivré par l’État ;
  • Un diplôme qui est délivré par une université ou un établissement d’enseignement supérieur ;
  • Un titre délivré par un établissement de formation ou un organisme consulaire ;
  • Une qualification professionnelle créée par la Commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE) dans le secteur professionnel.

Le diplôme recherché doit être inscrit au catalogue national des certifications professionnelles et faire partie des diplômes ouverts aux mesures de l’UAE. La validation des acquis d’apprentissage a le même effet que d’autres formes de validation des connaissances et des compétences.

Pourquoi faire une VAE ?

L’objectif principal de la VAE consiste à obtenir un diplôme ou une certification par la reconnaissance de vos compétences professionnelles et personnelles. Une Excellence VAE vous sera d’une grande utilité sur le marché du travail à court ou moyen terme. Elle constitue un véritable tremplin pour donner un coup de pouce à votre carrière et améliorer la perception que vous avez de vous-même. Ainsi, grâce à la VAE, vous pouvez :

  • Développer votre employabilité ;
  • Assurer votre carrière ;
  • Obtenir une reconnaissance officielle ;
  • Améliorer votre estime de soi ;
  • Développer vos compétences professionnelles ;
  • Commencer la reconversion professionnelle ;
  • Devenir un entrepreneur.

À qui s’adresse la VAE ?

La VAE est ouverte à tous, quels que soient l’âge, la nationalité, le domaine d’expertise et le niveau d’éducation. Pour bénéficier de la VAE, il faut pouvoir démontrer les éléments suivants : 

  • Une activité professionnelle salariée ou indépendante ;
  • Une activité volontaire ou honorable ;
  • Un exercice des fonctions syndicales ;
  • Un exercice d’un mandat ou une fonction électorale locale en rapport direct avec le contenu de la qualification recherchée ;
  • Être accueilli ou accompagné par une organisation pour personnes en difficulté.

L’expérience doit être en rapport étroit avec le contenu de la qualification recherchée. La durée minimale d’activité requise pour une demande de validation recevable est d’un an d’activité à temps plein, que l’activité soit continue ou non. Différents types d’activité peuvent être pris en compte pour évaluer cette durée. Les activités entreprises dans le cadre de la formation professionnelle initiale ou continue peuvent être comptabilisées dans le cadre de la VAE. Pour ce faire, elles doivent représenter moins de la moitié du temps des activités comptabilisées. Veuillez noter que les demandeurs d’emploi peuvent également bénéficier de la VAE.

Quels sont les documents pour bénéficier de la VAE ?

Le dossier de recevabilité doit contenir les documents suivants :

  • Un formulaire de demande Cerfa 12818 rempli et signé ;
  • Une preuve de la nature et de la durée de l’activité directement liée à la qualification demandée ;
  • Un certificat attestant de la durée de la formation (initiale ou continue) suivie sur le lieu de travail ;
  • Un certificat obtenu antérieurement et démontrant la maîtrise d’un ou de nombreux blocs de compétences faisant partie de la qualification demandée ;
  • Une documentation spécifique requise par l’organisme de certification.

Cette documentation doit ensuite être envoyée à l’organisme de certification qui dispose de deux mois pour confirmer son acceptabilité. Veuillez noter qu’il n’est pas possible de soumettre plus de trois demandes de VAE par an (une seule par certification).

Bénéficier d’un accompagnement pour obtenir la VAE : comment s’y prendre ? 

Il est possible de bénéficier de l’accompagnement gratuit d’un consultant VAE. Cela permet de comprendre les principes de la VAE, la manière dont ils sont mis en œuvre ou les financements disponibles dans la VAE. Une fois l’acceptabilité du dossier du demandeur confirmée, le candidat doit retirer le dossier de validation auprès de l’organisme de certification et vérifier la date limite de dépôt. Par la suite, la personne concernée peut bénéficier d’un service d’orientation, qui comprend :

  • Aide à la méthodologie : description des activités et de l’expérience, formalisation du dossier de validation, préparation des entretiens avec le jury et, si nécessaire, préparation du profil professionnel ;
  • Aide à l’identification des orientations de la formation continue ;
  • Aide à la recherche de financement pour couvrir les coûts de cette formation.

Combien de temps dure la VAE ?

Après le dépôt du dossier de recevabilité, l’organisme de certification répond dans un certain délai, généralement entre 2 et 4 semaines (maximum 2 mois). Après cela, le candidat doit constituer son propre dossier de validation. Cette étape peut prendre plusieurs mois. Elle dépend du temps que la personne peut consacrer à sa VAE.

En pratique, une personne doit pouvoir y consacrer environ 5 heures par semaine pendant une période d’environ 6 mois. Après avoir soumis les documents à l’organisme de certification, il faut attendre encore deux à quatre mois avant de recevoir une invitation du jury. Au total, il devrait y avoir une période de 10 à 12 mois entre la soumission des documents de candidature et la décision du jury.

VAE : Examen oral à grande échelle ?

Un jury composé d’enseignants et de professionnels recevra les candidats au moins un mois après l’envoi de leurs documents de VAE. Cet entretien n’est ni un examen ni un contrôle des connaissances. Il a pour but de vérifier que le candidat est bien l’auteur du dossier de VAE, de contrôler sa motivation et de vérifier sa connaissance de la profession qu’il exerce et qui correspond au diplôme qu’il souhaite obtenir. Le jury dispose d’une période de délibération et peut confirmer le dossier en tout ou en partie, ou rejeter la VAE.

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.