archerie de chasse
L’archerie de chasse et les équipements nécessaires
Temps de lecture :2 Minutes, 47 Secondes

Un bon chasseur à l’arc ne va jamais chasser sans avoir les bons équipements. Certes, il y a les équipements de bases comme l’arc et les flèches, mais ce n’est pas suffisant, que l’on fait de la chasse à l’arc traditionnel ou de la chasse à l’arc moderne. Pour vous qui débutiez dans cette discipline que l’on peut aussi qualifier de loisir, découvrez les équipements nécessaires à l’archerie de chasse.

Quelques mots sur l’archerie de chasse

La chasse au gibier à l’arc est une activité qui date de 10.000 ans déjà, elle était surtout pratiquée par les Amérindiens. Elle a permis à l’homme de s’alimenter, mais l’arc était aussi employé pendant la guerre. Actuellement, chasser à l’arc revient donc à un mode de chasse patrimoniale, culture et authentique, et c’est une pratique de plus en plus prisée pour son aspect écologique et sportif. En France, cette activité a été légalisée en 1995, mais dans le domaine de l’archerie de chasse, l’utilisation de l’arbalète est interdite. Pour information, afin de pouvoir chasser à l’arc, il faut avoir un titre permanent du permis de chasser et suivre une JFO (Journée de Formation Obligatoire) pour l’obtention d’une attestation de participation à une session de formation à la chasse à l’arc. Si on pratique la chasse accompagnée, le parrain doit avoir suivi le JFO. Que la chasse à l’arc utilise un arc classique, un arc à poulies ou un arc long, on peut faire dans un milieu naturel de la chasse à la traque ou de la chasse à l’approche. Quoi qu’il en soit, le plus grand défi est de se rapprocher du gibier pour pouvoir tirer. Avec un bon camouflage et en se déplaçant sans bruit, on y arrive.

Les équipements indispensables pour les archers chasseurs

chasse à l'arc
Crédits : Pixabay

Quand on chasse à l’arc, la performance est jugée par la précision du tir, et pour avoir la meilleure précision, il faut les bons matériels. Il y a avant tout le kit de tir à l’arc comprenant l’arc et les flèches. Ensuite, notons les accessoires d’archerie de chasse. Parmi eux, il y a le filetage et le carquois pour ranger et pour trier les flèches. Afin de protéger vos doigts de la corde de l’arc lors du tir, ayez également une palette en cuir à fixer sur les doigts, c’est nécessaire pour les arcs classiques. Avec cet équipement, vos doigts ne toucheront pas la corde, ils sont protégés par les vibrations à répétition. Pensez aussi au protège-bras en cuir ou en plastique pour éviter les frottements de la corde quand la flèche est tirée. Le plastron couvrant la poitrine empêche les vêtements d’entrer en contact avec la corde. Pour le dragonne, il maintient l’arc en main évitant ainsi qu’il chute quand la flèche est envoyée. Ce sont les accessoires de base, mais il y a aussi les accessoires utiles comme le viseur, le stabilisateur, la lunette, la pointe de flèche, le camouflage, la cible et le repose-flèche. N’oubliez pas qu’avec les bons équipements, vous pourrez pratiquer le tir convenablement, vous perfectionner dans cette discipline et améliorer la précision.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Turfoo : tout ce que vous devez savoir sur ce site
Temps de lecture :6 Minutes, 53 Secondes

Les courses de chevaux allient à la fois les paris, le sport et la passion pour ces grands mammifères à crinière. Pour faire un pari gagnant, il faut nécessairement avoir un minimum de connaissances dans ce domaine. En effet, contrairement à ce que certaines personnes pensent, les paris hippiques ne sont pas des jeux de hasard. De nombreux paramètres doivent être pris en compte comme la taille du parcours, l’aptitude du cheval, l’état du terrain, l’état de forme du driver, etc. Le site web Turfoo est totalement dédié aux passionnés de courses hippiques. C’est un très bon support pour les courses PMU. On y trouve des informations indispensables pour lancer des pronostics exclusifs pour des paris PMU. Cet article vous dit tout ce que vous devez savoir sur ce site.

Turfoo.fr : un site web créé depuis plus d’une décennie

Le site Turfoo a été mis en ligne depuis plus d’une dizaine d’années. On y diffuse chaque jour les résultats du quinté, les pronostics sur l’ensemble des courses PMU ouvertes aux paris hippiques, les actualités sur les courses de chevaux ainsi que les rapports Zeturf, PMU et Betclic.  Les pronostiqueurs s’occupent de l’analyse des partants de toutes les courses du quotidien pour fournir aux utilisateurs les pronostics les plus fiables. Créé en 2006, cet outil d’aide à la décision pour les parieurs hippiques est devenu l’un des leaders de l’information hippique sur internet.

Pour les pronostics des différentes courses PMU telles que les courses d’obstacles, de trot, de plat ou le tiercé quarté quinté, Turfoo offre :

–          Un pronostic hippique en 8 chevaux

–          La liste complète des partant du quinté plus

–          Le cheval du jour, le coup de poker, le tocard

–          Les statistiques jockeys et entraineurs

–          Une analyse de tous les concurrents

–          Un comparateur de cotes

–          Les pronostics de la presse

–          Les avis sur les chevaux après l’arrivée

–          Les dernières minutes en live

A la fin de chaque course, tous les résultats sont diffusés sur le site avec les rapports Zeturf / Betclic et les rapports du quinté PMU.

Turfoo est un aussi utile aux passionnés de paris hippiques qu’aux amateurs de champ réduits, de jeu simple, de quarté, de tiercé ou de quinté.

Des informations  fiables et protégées par les conventions internationales

Les informations diffusées sur le portail internet Turfoo sont toutes protégées par le code de la propriété intellectuelle et les conventions internationales. Pour pouvoir reproduire partiellement ou totalement les informations diffusées sur ce site ou élaborer des liens hypertextes profonds ou simples vers le site, il faut obligatoirement obtenir l’accord exprès et préalable des propriétaires. L’ensemble des données diffusées par les pronostiqueurs (présentation des partants, leur numérotation, les rapports, les arrivées, etc.) sont fournies à titre indicatif. La seule liste cent pour cent fiable est la liste officielle qui est établie par le PMU. Chaque parieur doit donc se baser sur cette liste pour établir leurs paris, connaître les arrivées et les rapports officiels. La responsabilité du site web ne sera pas engagée en raison des informations présentes dessus.

Comment sont faits les pronostics PMU de Turfoo ?

Pour parier sur les bons chevaux, il est nécessaire de faire une étude minutieuse des partants. Les pronostiqueurs de Turfoo analysent quotidiennement le quinté du jour pour offrir les meilleurs pronostics aux turfistes. Faire un bon pronostic hippique peut nécessiter beaucoup de temps. En effet, une dizaine ou une quinzaine de minutes ne suffit pas pour étudier les partants du quinté. Les experts de Turfoo passent de nombreuses heures à étudier les différents paramètres pour donner les meilleurs pronostics. Les éléments qui sont généralement observés par les spécialistes sont :

–          Le type de course support du quinté : courses de trot attelé ou monté, courses de plat, steeple chase, etc. Tous les pronostics délivrés sont adaptés au quinté du jour.

–          Le numéro de corde : Cet élément est souvent négligé par les pronostiqueurs débutants. Pourtant, c’est une donnée capitale dans les courses de galop qui permet de savoir d’où s’élancent les outsiders, les favoris ainsi que les autres chevaux de base.

–          Le poids pour les courses d’obstacles et de plats et le recul pour les courses de trot

–          La musique : Ce critère est primordial pour l’élaboration du pronostic pmu du jour. En faisant un résumé des performances de tous les concurrents, il permet d’avoir un aperçu synthétique des performances de chaque partant. Les données doivent être bien filtrées en se basant sur les conditions de course.

–          L’association Jockey / Cheval

–          Etc.

Les pronostics quinté du jour contiennent :

–          Un cheval de base pouvant servir de support pour vos jeux en simple gagnant / placé

–          Une sélection en 8 chevaux pour le quinté plus

–          Un séduisant partant spéculatif à ne pas négliger appelé coup de cœur

–          Un outsider qui peut créer la surprise appelée coup de poker

–          Un regret

–          Un commentaire détaillé pour chaque partant qui participe au tiercé du jour

–          Les informations sur chaque partant (entraîneur, driver, cotes, ferrure, casaques, etc.)

–          Les pronostics ainsi que la synthèse de la presse hippique

Le site Turfoo propose également à ses utilisateurs, passionné de paris hippique :

–          Un comparateur de cotes chez les différents sites de paris (PMU/ ZEurf/ Betclic Turf)

–          Les statistiques jockeys/entraîneur

–          Un module d’évolution des cotes pour trouver la plus belle cote du quinté pmu

–          La liste des chevaux les plus joués au Pari Mutuel Urbain

–          Les dernières performances pour chaque cheval au galop ou de trot

Toutes ses informations permettront aux parieurs de disposer d’une base informative très riche ainsi que des outils très efficaces pour faire des paris gagnants.

Turfoo, c’est aussi des pronostics hippiques gratuits et gagnants

Le site web Turfoo.fr propose quotidiennement des pronostics gratuits pour les courses PMU.fr surtout sur le quinté + et le Pick5. Le quinté + est de loin la course qui attirent le plus d’attention et qui draine le plus de gains. La majorité des parieurs tentent de trouver la bonne combinaison. Les pronostiqueurs de Turfoo effectuent tous les jours une étude très complète du Quinté + pour offrir aux turfistes un compte rendu très précis (commentaires détaillés sur tous les coureurs enregistrés, un pronostic en 8 chevaux, rapport complet sur la course, etc.). Ils font également de même pour le second pari star de la journée qui consiste à retrouver les 5 premiers arrivés dans le désordre : le Pick5. Les parieurs ont aussi la possibilité de regarder toutes les courses de la journée en léger différé. Les rapports complets fournis leur permettront de connaître leurs gains pour la totalité des paris ouverts aux PMU ainsi que sur Zeturf. Un comparateur de rapport est mis à la disposition des utilisateurs du site web. Ce qui leur donne la possibilité de savoir quel opérateur rémunère le mieux ces joueurs sur des paris comparables tels que le couplé, le jeu simple ou encore le trio.

Lexique des courses hippiques

Certains mots sont spécifiques au domaine des courses de chevaux comme :

–          Alezan : Robe fauve dont les crins et les extrémités sont de la même couleur

–          Allure : Mode de déplacement du cheval. Il y a trois allures : le pas, le trot et le galop

–          Amble : Allure d’un trotteur (qui serait disqualifié en France) qui se déplace par bipèdes latéraux : la jambe avant gauche se pose en même temps que la jambe arrière gauche, puis de la même manière, côté droit

–          Arrivée : Voyant lumineux sur le tableau d’affichage de l’hippodrome qui rend officielle et définitive l’arrivée de la course.

–          Aubère : Robe du cheval mélangée de poils roux et blancs.

–          Aubin : Trot irrégulier où le cheval galope des antérieurs et trotte des postérieurs.

–          Bride : Équipement qui sert à conduire le cheval. Elle comprend la monture, le mors et les rênes

–          Boulets : Les boulets sont des articulations au bas des jambes du cheval, placés entre le paturon et le canon. Les fanons y prennent naissance.

–          Chanfrein : Partie de la tête du cheval qui s’étend de la ligne des yeux à la région nasale.

–          Course de haies Course où les chevaux doivent sauter plusieurs fois les mêmes obstacles, appelés des haies.

–          Driver : Dans une course au trot attelé, on nomme ainsi la personne assise sur le sulky situé derrière le cheval.

–          Etc.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Comment le boycott américain des Jeux olympiques de Pékin divise le monde
Temps de lecture :3 Minutes, 37 Secondes

La dernière fois que les États-Unis ont boycotté des Jeux olympiques, la Chine s’est jointe à eux en se retirant des Jeux de Moscou en 1980 avec au moins 44 autres nations, apparemment pour protester contre l’invasion soviétique de l’Afghanistan. Quatre décennies plus tard, la Chine fait maintenant l’objet d’un mouvement de boycott des Jeux olympiques. Les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada et l’Australie se sont associés pour un « boycott diplomatique » : aucun représentant du gouvernement ne participera aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin en 2022, mais les athlètes des pays concernés concourront quand même. Le Japon a déclaré qu’il n’enverrait pas non plus d’officiels de haut niveau, mais qu’il enverrait des officiels et des athlètes olympiques. Le boycott diplomatique de Pékin n’a ni l’ampleur, ni la gravité des boycotts de l’époque de la guerre froide. Cependant cette décision marque la fin d’une détente mondiale sur les Jeux olympiques qui durait depuis la fin de la guerre froide et qui s’est maintenue jusqu’aux premiers Jeux olympiques de Pékin en 2008 et aux Jeux d’hiver de 2014 à Sotchi, en Russie. La Chine a réagi avec fureur en accusant les pays boycotteurs de politiser le sport. Si les tensions ne s’apaisent pas, les responsables chinois pourraient envisager une action similaire ou une autre mesure punitive pour les Jeux olympiques d’été de 2028 à Los Angeles, selon les observateurs.

Boycotts olympiques : Une histoire vieille de 2 300 ans

Les boycotts ne sont pas nouveaux pour les Jeux olympiques. À l’ère moderne, les boycotts des jeux olympiques sont devenus la vitrine des grands conflits géopolitiques. Bien qu’une action ou une politique spécifique soit généralement invoquée pour justifier l’annonce du boycott, des tensions politiques plus larges sont au cœur de la décision.

Cette fois, les responsables de Washington et des autres capitales participantes citent les violations des droits de l’homme en Chine, notamment les atrocités commises à l’encontre des Ouïghours et d’autres minorités ethniques au Xinjiang, ainsi que la répression du mouvement pro-démocratique à Hong Kong. Les boycotts olympiques et les appels au boycott ont été efficaces pour attirer l’attention du monde sur les problèmes, mais pas nécessairement pour changer le comportement du pays hôte. Selon les experts en histoire des jeux olympiques, ces boycotts ont coûté très cher aux athlètes qui n’ont pas pu participer. « C’était toujours l’un des plus gros problèmes des boycotts de 1980 et 1984, car beaucoup pensaient, surtout avec le recul, que ce sont les athlètes qui ont souffert », déclare Toby Rider, professeur associé d’histoire du sport.

Les tensions politiques l’emportent sur les appels à la neutralité dans le sport

Le Comité international olympique (CIO) a traversé près de 40 ans de coopération olympique en s’efforçant de séparer le plus possible la politique et le sport. Cette stratégie s’est révélée particulièrement efficace lors des Jeux olympiques de Pékin en 2008, que de nombreux observateurs considèrent comme la « fête de l’entrée en scène » de la Chine sur la scène internationale.  Cependant, la neutralité politique déclarée par le CIO est de plus en plus remise en question. Human Rights Watch a accusé l’organisation de couvrir Pékin lorsque les membres du CIO se sont entretenus avec Peng par chat vidéo. En octobre, le Congrès mondial ouïghour, une organisation internationale qui défend les droits des Ouïghours, a exhorté les gouvernements à se retirer des Jeux, affirmant que les participants seraient complices du « génocide » en Chine. Le CIO, pour sa part, reconnaît que certaines questions politiques sont devenues insolubles, mais affirme que les Jeux doivent continuer malgré tout.

« Les enjeux sont très élevés pour tirer la sonnette d’alarme contre les violations des droits de l’homme commises par la Chine – sans tomber dans ce que nous pourrions considérer comme un piège de la guerre froide », déclare l’expert en politique sportive M. Boykoff.  « Ces jeux ne seront pas annulés, et les gens doivent le comprendre », déclare Dick Pound, le plus ancien membre du Comité international olympique.

Le canadien M. Pound, suggère également que les boycotts diplomatiques suffisent à envoyer un message à la Chine. « Ils doivent également savoir qu’il y a désormais une ligne dans le sable, qui comporte deux volets : d’une part, les jeux vont se poursuivre et, d’autre part, un certain nombre de pays dans le monde vont exiger de la Chine qu’elle réponde à certaines de ces préoccupations de manière significative », déclare-t-il.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.