microsoft powerpoint
3 logiciels gratuits pour créer une présentation sous forme de diaporama
Temps de lecture :2 Minutes, 42 Secondes

Que ce soit dans le monde professionnel ou dans l’enseignement, l’utilisation des logiciels de diaporama a vraiment facilité les choses. Cet outil de présentation assistée par ordinateur a fait sa première apparition en 1987. Depuis, le PréAO ou présentation assistée par ordinateur n’a cessé d’évoluer. Son utilisation est très répandue dans les entreprises, mais aussi dans les universités. On s’en sert pour présenter les cours, animer une conférence ou un séminaire. De 1987 jusqu’à aujourd’hui, de nombreux logiciels de diaporama de présentation ont été développés. Dans cet article, on vous parle de trois d’entre eux.

Le logiciel de diaporama de présentation le plus connu de tous

Avant tout, il est important de rappeler à quoi sert un logiciel de diaporama de présentation. Comme son nom l’indique, il sert à créer un diaporama. Quel que soit le type de logiciel de PréAO choisi, on peut dire que la prise en main est toujours facile. Tout le monde peut les utiliser, quel que soit le niveau de compétences en informatique. En effet, les fonctionnalités ont été simplifiées pour permettre à l’utilisateur de présenter son diaporama en seulement quelques clics. Parmi les logiciels de diaporama de présentation les plus connus, il y en a un qui est connu de tous : Microsoft PowerPoint. Depuis des années, il fait partie des meilleurs logiciels de diaporama de présentation. Ce qui rend Microsoft PowerPoint intéressant, c’est qu’il est compatible avec tous les appareils. Et ce, quel que soit le système d’exploitation. En ce moment, Microsoft ne cesse de parfaire le logiciel. Les utilisateurs ont aujourd’hui la possibilité d’insérer des objets ou images 3D, d’animer les présentations… Pour en savoir davantage sur ce logiciel, n’hésitez pas à visiter le site portices.

Google Slides  et Zoho Show

création diaporama
Crédits : Pixabay

Pour compléter la liste des meilleurs logiciels de diaporama de présentation, on a deux outils très intéressants : Google slides et Zoho Show. Ces dernières années, Google n’a cessé de développer des outils qui peuvent aider au quotidien. Et Google slides en fait parties. Outre sa gratuité, ce logiciel de création de diaporamas présente également de nombreux avantages. Tout d’abord, les vidéos, les animations, les thèmes ainsi que les contenus de la bibliothèque sont gratuits. Tout comme avec PowerPoint, l’utilisateur peut aussi accéder et modifier sa création depuis différents appareils (PC, smartphone, tablette). Parmi les logiciels de création de diaporamas, on peut dire que Google slides est le plus collaboratif. On peut travailler en simultanée puisqu’il enregistre l’historique des modifications. Ensuite, on a Zoho Show que l’on peut tester gratuitement. Ce logiciel possède une interface intuitive, ce qui le rend facile à utiliser. Zoho Show est aussi un outil collaboratif puisqu’il permet à toute une équipe de travailler en même temps sur une même création. On peut y ajouter des commentaires si nécessaire. Polyvalent, Zoho Show peut parfaitement ouvrir d’autres fichiers de présentation. L’utilisateur peut importer des fichiers créés via PowerPoint, via Prezi, etc. Outre ces trois, il existe encore d’autres logiciels de diaporama de présentation comme KeyNote, Visme, Slide Dog, Slide bean, etc.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

iPhone très cher
Quel est le téléphone le plus cher du monde ?
Temps de lecture :2 Minutes, 46 Secondes

Vous avez le dernier iPhone 13 Pro Max ou le Samsung Galaxy S22 Ultra et vous pensez avoir acheté le téléphone le plus cher du moment ? Eh bien, vous vous trompez. Le téléphone le plus cher du monde ne coûte pas 1 000 ou 2 000 euros, mais des millions. Les téléphones cités dans cet article possèdent les mêmes fonctionnalités que ceux qu’on trouve dans le marché. Ils servent à passer des appels et à texter. Alors, pourquoi faut-il dépenser des millions d’euros pour les avoir ? Vous aurez tout compris après avoir lu cet article.

Le téléphone le plus cher du monde

Le téléphone le plus cher du monde appartient à une certaine Nita Ambani, épouse de l’homme le plus riche d’Asie, Mukeh Ambani. Cette dernière a en sa possession un iPhone 6 qui coûte 48.5 millions de dollars. Eh oui, un iPhone 6 et non un iPhone 13 Pro Max. Cependant, il faut savoir que ce n’est pas un iPhone 6 classique. Il s’agit du Falcon supernova iPhone 6 Pink Diamond, livré avec des accessoires qui coûtent 300 000 dollars. Ce dernier est un modèle personnalisé fabriqué avec de l’or 24 carats, de plaquage de platine et est parsemé d’un gros diamant rose à l’arrière. Autre particularité de ce téléphone, il est équipé d’un système qui le protège contre le piratage. Pour ceux qui cherchent une version moins chère du Falcon supernova iPhone 6, il y a le Falcon supernova iPhone 6 parsemé de diamant orange ou bleu qui sont vendus à 42.5 millions de dollars et 32.5 millions de dollars. En matière de telephone luxe, on ne peut trouver plus luxe que ces trois sur le marché. Ce qui est surprenant dans la liste des téléphones les plus chers du monde, c’est qu’on ne trouve que des iPhone. Pourquoi ? On en parle dans le paragraphe qui suit.

Pourquoi les iPhone sont-ils aussi chers ?

iPhone
Crédits : Pixabay

Avant de répondre à cette question, on va d’abord citer quels téléphones occupent la deuxième et la troisième place. Dans le top dix des téléphones les plus chers du monde, on retrouve à la seconde place l’iPhone 5 Black Diamond. Fabriqué en or massif et parsemé de 600 diamants blancs sur les bords, 53 autres sur le logo, ce téléphone coûte 15.3 millions de dollars. Il est suivi de près par l’iPhone 4S Elite gold. Ce téléphone a été conçu par Stuart Hughes. On peut trouver sur ce téléphone plus de 500 diamants de 100 carats, 53 autres sur le logo et d’autres pierres précieuses. Ce qui le rend aussi particulier, c’est qu’on y trouve également un morceau d’os de dinosaure. Maintenant, la question est de savoir pourquoi les riches ne choisissent que les iPhones. Eh bien, Apple développe lui-même son système d’exploitation, contrairement à Android qui utilise celui de Google. Ce qui rend la marque unique et plus intéressante. Après, la marque à la pomme possède aussi un filtre qui empêche toutes les applications nuisibles de s’installer sur l’appareil. Enfin, les produits Apple disposent d’une garantie de 2 ans contre 12 mois pour les smartphones sous Android.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Fitgirl repack
Fitgirl Repack : connaissez-vous ce service ?
Temps de lecture :2 Minutes, 42 Secondes

Il y a torrent9, zone de téléchargement, 1337X, etc. pour télécharger les séries TV et films. Et il y a Fitgirl repack pour télécharger les jeux vidéo. Pour les gamers sur PC, ce site est un petit paradis puisqu’il contient différents jeux compressés, téléchargeables gratuitement. Certes, il existe plusieurs sites qui proposent les mêmes services, mais Fitgirl Repack reste le meilleur jusqu’à maintenant. Qui est Fitgirl Repack ? Est-ce un site fiable ? Quelles sont les étapes à suivre pour télécharger des jeux sur Fitgirl Repack ? On vous détaille tout ce qu’il y a à savoir sur ce site dans cet article.

Qu’est-ce que Fitgirl Repack ? Qui est derrière le site ?

D’origine russe, Fitgirl Repack est une fille qui a démarré sa carrière en repackant des jeux vidéo. Au fil du temps, elle a remarqué que les compressions qu’elle proposait étaient meilleures que celles disponibles sur le marché. Alors, elle a décidé d’éditer pour le grand public. Après des retours satisfaisants de la part des internautes, elle a continué ses efforts et a grandement évolué. Elle s’est choisi un surnom : Fitgirl Repack. Et à son actif, le site compte plus de 1500 jeux vidéo compressés. Tout comme d’autres sites de téléchargement, les jeux proposés par le site sont gratuits. Payants à l’origine, ces jeux ont été crackés et sont disponibles en deux formats : ISO ou torrent. Parmi les sites qui proposent des jeux vidéo compressés, Fitgril Repack se démarque de tous en proposant des tailles largement plus petites. Pour un jeu vidéo comme FIFA 22 dont la taille avoisine 60 Go par exemple, Fitgirl Repack le propose en libre téléchargement à 20 Go uniquement. Outre le temps, les joueurs peuvent donc économiser un peu d’espace sur leur disque dur et des données de connexion. Pour en savoir davantage sur le fonctionnement du site, d’autres informations sont disponibles sur idealogeek.

Comment télécharger des jeux sur Fitgirl Repack ?

jeux vidéo
Crédits : Pixabay

Même en proposant des contenus piratés, le site Fitgirl Repack n’est pas un site frauduleux. Toutefois, il est primordial de faire attention au fichier qu’on télécharge et au lien qu’on clique. D’ailleurs, il est facile de repérer les liens malveillants sur ces sites. Pour télécharger des jeux vidéo sur Fitgirl Repack, on a le choix les hébergeurs de fichiers et torrent. La première option redirige vers des pages hébergeurs. Les indications fournies par ces dernières sont claires, alors il suffit juste de les suivre à la lettre. Une fois le téléchargement terminé, on a un fichier sous le format ISO, RAR ou Zip. Pour les extraire, il suffit d’utiliser PowerIso ou WinRar. En ce qui concerne la seconde option, le torrent. Le fonctionnement ressemble à ceux de torrent9, Cpasbien et autres. La première chose à faire est de télécharger le lien magnétique. On l’ouvre ensuite avec des logiciels comme uTorrent, BitTorrent ou encore Free Download Manager et le téléchargement débutera automatiquement. Pour l’installation, il faut d’abord désactiver l’antivirus. Ces derniers considèrent toujours les jeux crackés comme des virus et suppriment l’installation. Ceci fait, on peut commencer l’installation et le tour est joué.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

E-réputation : Guide des agences parisiennes spécialisées en Web-Réputation
Temps de lecture :7 Minutes, 0 Secondes

Pour se renseigner sur un produit, une marque ou une entreprise, la plupart des Français passent par Internet. Pour eux, c’est un canal rapide et simple pour disposer de l’information dont ils ont besoin. Cette pratique a obligé les sociétés à revoir leur e-réputation.

E-réputation : Guide des agences parisiennes spécialisées en Web-Réputation

Généralement, les internautes effectuent leurs achats sur des sites qui jouissent d’une bonne notoriété. Raison pour laquelle soigner son e-réputation représente aujourd’hui un défi majeur pour toutes les entreprises.

Qu’est-ce l’e-réputation ? Existe-t-il une relation entre SEO et webréputation ? Voilà entre autres les questions auxquelles cet article apporte des réponses.

Qu’est-ce que l’E-réputation ?

L’E-réputation, encore appelée Web-réputation ou cyber-réputation, s’assimile à la renommée d’une entreprise, d’une marque, d’un particulier ou d’un article sur Internet. De façon simplifiée, cette notion renvoie à la notoriété d’une entité sur le Web. Cette image, les internautes la perçoivent de deux manières, positive ou négative.

agence d’e-réputation

L’E-réputation impacte considérablement la notoriété et l’activité d’une entreprise, d’une marque ou d’un article. Aujourd’hui, 74 % des consommateurs se renseignent sur les moteurs de recherche tels que Google avant d’acquérir un produit ou solliciter un service. 64 % d’entre eux se réfèrent aux avis et commentaires d’autres internautes avant de réaliser un achat.

Les avis et les impressions laissés par les consommateurs représentent donc l’e-réputation d’une marque, d’une entreprise ou d’une entité. Dans le concept de la cyber-réputation, c’est l’internaute qui statue sur la notoriété d’une société.

Une précision très importante, la cyber-réputation diffère de l’identité numérique. Cette dernière désigne l’image qu’une entité laisse traîner consciemment ou inconsciemment sur le Web. L’identité numérique dépend donc de ce que l’entreprise désire montrer sur Internet. Ici, les avis et impressions des internautes importent peu, car en réalité, c’est la société qui dicte la conduite à tenir.

E-réputation et SEO : deux inséparables

Le référencement naturel ou SEO désigne un ensemble de techniques qui visent à augmenter la visibilité d’une page Internet sur les moteurs de recherche comme Google. Mieux une page Web est positionnée, plus elle est apparente sur le net et plus elle attire de visiteurs.

Comme expliqué précédemment, la Web-réputation représente l’image d’une entité sur le net. Et la cyber-réputation d’une marque s’évalue à travers les résultats des requêtes qui apparaissent dans les moteurs de recherche. Loin de ce que pensent certaines entreprises, référencement naturel et Webréputation constituent deux faces d’une même pièce.

Pour asseoir sa notoriété en ligne et jouir d’un statut d’expert dans son domaine, toute société doit concilier SEO et e-réputation.

L’importance de maîtriser son image sur la toile

Maîtriser son image sur la toile est extrêmement important, voire vital, pour toute entreprise. Cela permet à une entité de se protéger des crises et d’attirer des actionnaires. Les investisseurs détestent miser sur les sociétés qui ne jouissent pas d’une bonne crédibilité auprès des clients.

En effet, ce sont les consommateurs qui, à travers leurs avis et commentaires, jugent le degré de notoriété d’une société. Plus ils y laissent des notes favorables, plus le site Internet connaît un trafic important et monte dans le classement des moteurs de recherche. Un bon référencement suppose une augmentation du chiffre d’affaires.

Maîtriser son image sur le web permet également de générer une attention positive des médias, de recruter de nouveaux talents et de retenir les employés existants. Personne n’a envie de travailler pour une société qui ne dégage pas une bonne impression. L’image sur la toile dépend de la manière dont une entité, marque ou entreprise gère son e-réputation.

Supprimer les avis Google My business pour gérer sa Web-réputation

Des avis négatifs peuvent s’avérer utiles au référencement d’une société, car ils participent à enrichir la conversation autour de la marque. C’est donc important de répondre à chacun d’eux par la diplomatie et la courtoisie. Ceci afin d’améliorer l’image de l’entreprise, puisque certains avis négatifs se transforment en avis positifs.

Pourquoi supprimer les avis Google My business ?

Dans bon nombre de cas, les opinions négatives ne se transforment pas en avis positifs. Cela affecte la Web-réputation de l’entité. Certaines viennent de clients malhonnêtes ou encore des concurrents. Elles détériorent la perception de l’internaute sur un produit, marque ou société. Dans ces conditions, les supprimer reste la meilleure solution.

Effacer les avis Google My business permet également de lutter contre le partage de faux témoignages qui nuisent à l’expérience des utilisateurs.

Le service de l’agence ereputation-dereferencement.Fr

Ceux qui recherchent une agence e réputation paris peuvent se tourner vers ereputation-dereferencement.fr. Elle se charge principalement de deux volets, la webréputation paris et le déréférencement. La quasi-totalité des informations qui posent problème vient généralement du site Internet de l’entreprise ou de la marque. Pour gérer ces anomalies, le spécialiste s’occupe de tout le trafic qui en sort.

Cette prise en main de la page Web du client inclut la création de contenu, blog, infos, etc. Parfois, elle va jusqu’à choisir le trafic à autoriser sur le site du client. Ses compétences en WordPress, Google, SEO, Linkbuilding et réseaux sociaux comptent parmi ses principaux atouts.

Le guide des agences e-réputation à Paris

En France, de nombreuses agences e-reputation paris proposent leurs services aux entreprises et aux particuliers. Parmi celles-ci, figurent notamment la nantaise du Web, Laudans, Netwash et Iprotego.

  1. La Nantaise du Web
agence eréputation lanantaiseduweb

C’est en 2019 que la nantaise du web apparaît dans l’univers des agences e-réputation. Depuis sa création, le site melwynn-rodriguez.fr propose ses services aussi bien aux grandes entreprises qu’aux particuliers.

La Nantaise du web permet à toute entreprise de faire remonter son site Internet et de le hisser dans les premiers résultats de Google. Elle travaille également sur le SEO ou SEA, selon les attentes de la société. Spécialiste des réseaux sociaux, de WordPress, etc., la nantaise du web représente l’agence web-réputation paris adéquate pour redorer l’image de sa marque en ligne.

Laudans

Comme la nantaise du web, l’agence e-reputation paris Laudans intervient dans le domaine de la réputation d’entreprise. Elle met ses services à la disposition des entreprises et particuliers. Elle leur permet de mieux gérer leur notoriété sur Internet afin d’être bien remarqués par les internautes. La spécificité de Laudans, c’est le conseil et le contrôle de la qualité des contenus.

Laudans conçoit pour le compte de ses clients des campagnes de référencement. Ces opérations consistent à gommer les résultats négatifs qui impactent la renommée de leur société. Elle va jusqu’à effacer les diffamations émises en ligne sur l’entreprise qui fait appel à ses services.

Netwash

Netwash évolue dans le monde de l’e-réputation depuis 11 ans. Depuis sa création, elle développe et protège la cyber-réputation de ses clients. Composée d’une équipe compétente, elle collabore avec les avocats experts dans le domaine afin d’offrir le meilleur service.

Netwash aide ses clients à créer un bunker numérique qui leur permet de mieux maîtriser leur présence sur Internet. À l’endroit des marques, l’agence e-reputation paris Netwash propose des prestations comme :

  • La gestion de crise ;
  • La suppression d’un avis Google my business ;
  • La sécurisation d’un héritage digital ;
  • L’exploration des voies juridiques.

Iprotego

Iprotego est une agence web-réputation paris pionnière dans le domaine de la gestion de l’identité numérique et de la protection des données personnelles. Elle réalise l’audit complet de la présence d’une entité en ligne. Grâce à son arsenal juridique, Iprotego supprime les articles et pages web néfastes à la notoriété de la société en question.

Pour mener efficacement sa mission, Iprotego a mis en place une méthode unique de nettoyage dénommée SERP Sculpting. Elle propose également à ses clients un service de contrôle automatique et d’envoi d’alertes sur les nouveaux résultats

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
100 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
5/5 (1)

Merci de Noter cet article.

Tout ce que vous devez savoir sur le metaverse
Temps de lecture :3 Minutes, 19 Secondes

La Silicon Valley a un nouveau mot à la mode depuis que Mark Zuckerberg a annoncé au début de l’année que l’avenir de Facebook serait dans le métaverse. Depuis lors, tout le monde s’est empressé de comprendre ce qu’est un métaverse. Et lorsque Facebook s’est rebaptisé Meta en octobre, la fièvre des métaverses a envahi l’industrie technologique. De Microsoft à Nvidia, toutes les entreprises se sont soudainement lancées dans ce secteur et, du jour au lendemain, d’innombrables personnes sont devenues des experts en métaverse. Mais qu’est-ce que le metaverse ? Pourquoi est-il si important ? Si le métavers est vraiment l’avenir d’Internet, comme l’a dit Zuckerberg, il est important de le comprendre afin de ne pas être pris au dépourvu lorsque la vague du métavers déferlera.

Qu’est-ce que le metaverse ?

Le metaverse est une sphère sociale où les gens pourront se rencontrer à l’aide d’avatars personnalisés qui les feront se sentir plus présents qu’un simple appel vidéo. Il s’agit d’un système synchrone, ce qui le rend plus proche de la vie réelle que les médias sociaux actuels basés sur les flux. Au lieu de vous tenir au courant de ce que vos proches font, vous les rencontrerez en temps réel. Il sera également persistant, tout comme le monde qui nous entoure. Lorsque vous revisitez un espace métavers, vous n’avez pas à repartir de zéro. Et comme dans la vie réelle, il englobera toutes sortes de choses que vous pouvez avoir envie de faire avec d’autres personnes : aller à des concerts et à d’autres événements, jouer à des jeux, sortir, avoir des rendez-vous et même travailler et faire ses achats.

Pourquoi le metaverse est important

Croyez-le ou non, la ruée vers le métaverse n’a pas commencé lorsque Zuckerberg est tombé amoureux de la réalité virtuelle. Elle est plutôt due à une multitude de facteurs. Les gens adoptent par millions les plates-formes de jeu social basées sur les avatars. La pandémie nous a tous poussés à trouver de nouvelles formes d’interaction en temps réel et des entreprises comme Apple, Amazon, Google et Meta essaient toutes de trouver la prochaine grande nouveauté après le smartphone.

Qu’en est-il de la vie privée, de la sécurité et du bien-être mental ?

Facebook, YouTube et d’autres réseaux sociaux ont été, à juste titre, passés au crible pour leur gestion de la désinformation et des problèmes de confidentialité, ainsi que pour l’effet qu’ils ont sur la santé mentale de leurs utilisateurs. Tous ces problèmes ne disparaissent pas dans le métavers, mais ils se présenteront probablement de manière très différente. L’embauche de dizaines de milliers de modérateurs n’est peut-être pas la bonne approche pour prévenir la haine et le harcèlement dans des environnements en temps réel, et les données spatiales collectées par des casques surveillant le salon des gens soulèvent toutes sortes de nouvelles questions relatives à la vie privée. Il sera important que les initiés du secteur et les régulateurs prêtent attention à ces questions dès le départ.

Les principaux acteurs

De nombreuses entreprises tentent de construire le métaverse. Voici quelques-uns des plus grands acteurs de cet espace :

  • Meta a jusqu’à présent dépensé 10 milliards de dollars dans les technologies du métavers, rien qu’en 2021. Les efforts de l’entreprise portent notamment sur son matériel VR, ses applications VR sociales comme Horizon et son pari sur les wearables AR.
  • Le monde proto-métavers de Roblox a généré des revenus de 454 millions de dollars au deuxième trimestre de 2021. L’entreprise compte également plus de 43 millions d’utilisateurs actifs quotidiens, dont la plupart sont des enfants.
  • Epic a gagné plus de 9 milliards de dollars avec Fortnite rien qu’en 2018 et 2019, et le moteur Unreal de la société est fondamental pour de nombreuses expériences AR et VR.
  • Apple est restée à l’écart de l’engouement pour les métavers, mais les investissements massifs de la société dans le matériel de RA montrent clairement qu’elle veut que l’App Store fasse partie de tout ce que l’avenir apportera.
Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
5/5 (1)

Merci de Noter cet article.

Les escroqueries liées aux crypto-monnaies : voici comment faire pour protéger son investissement
Temps de lecture :3 Minutes, 5 Secondes

Les crypto-monnaies ont capté l’attention de toute l’Europe et du reste du monde cette année et les escrocs du net l’ont également remarqué. Avec l’augmentation de la popularité des crypto-monnaies et de la technologie blockchain, les escroqueries aux crypto-monnaies sont de plus en plus courantes.  La nature high-tech des crypto-monnaies attire des arnaqueurs sophistiqués, capables de réaliser des piratages et des stratagèmes de niveau olympique. Les investisseurs en crypto-monnaies s’exposent à ce nouveau risque de fraude et d’escroquerie. Si vous avez intégré la crypto-monnaie dans votre portefeuille d’investissement ou si vous souhaitez investir prochainement dans le bitcoin ou l’Ethereum, voici quelques signaux d’alarme à surveiller.

Comment les investisseurs peuvent protéger leurs crypto-monnaies

Même les experts en crypto-monnaies les plus avancés et les plus enthousiastes comprennent qu’il existe actuellement de nombreux risques dans le monde de la crypto-monnaie. Certains ont eux-mêmes survécu à des escroqueries, comme l’investisseur et entrepreneur blockchain Ian Balina, qui a déclaré avoir perdu 2,5 millions de dollars après que les informations de sa clé de portefeuille privée ont été compromises par quelqu’un qui a piraté son compte Evernote. Les experts financiers conseillent à la plupart des investisseurs passifs de limiter la part des crypto-monnaies à moins de 5 % de leur portefeuille et de ne jamais investir dans les crypto-monnaies au détriment de l’épargne pour les urgences ou du remboursement des dettes à taux d’intérêt élevé.

Si vous vous sentez prêt à commencer à investir dans les crypto-monnaies, voici quelques bonnes pratiques pour protéger votre argent :

Les drapeaux rouges à surveiller

Pour commencer, faites attention à certains signaux d’alarme similaires aux escroqueries classiques par virement et aux fraudes à la carte de crédit :

  • Les erreurs typographiques et les fautes d’orthographe évidentes dans les courriels, les messages sur les médias sociaux et lors de toute communication.
  • Les promesses de multiplier votre argent
  • Les obligations contractuelles qui vous enferment dans la détention de crypto sans pouvoir les vendre.
  • Les grands projets de crypto sur les médias sociaux
  • Les promesses d’argent gratuit
  • Les vagues détails sur la destination de votre argent

Tout comme votre portefeuille physique, vous devez protéger vos portefeuilles numériques des pirates. Prenez de bonnes habitudes en matière de sécurité numérique, comme vous le feriez avec de grosses sommes d’argent physique en les plaçant dans un coffre-fort ou sur un compte d’épargne.

Les portefeuilles de crypto-monnaies

Il existe deux types de portefeuilles de crypto-monnaies : « portefeuilles chauds » et des « portefeuilles froids ».

Les « hot wallets » sont hébergés ou stockés en ligne. Ils sont sûrs, mais plus susceptibles d’être piratés que les « cold wallets », qui permettent de stocker les crypto-monnaies hors ligne. Les cold wallets sont comme des coffre-fort au format d’une clé USB. Ils sont plus sûrs, mais si vous oubliez le mot de passe ou perdez le dispositif, vous risquez de perdre définitivement l’accès à votre argent.

Les crypto-monnaies détenues dans des « hot wallets » ne sont pas assurées par la FDIC comme l’argent liquide dans une banque. Vous devez donc vous assurer que la plateforme ou le portefeuille dans lequel vous stockez votre crypto est doté de solides mesures de sécurité.

Garder la trace des clés de son portefeuille

Vous n’avez qu’une seule clé pour accéder à votre portefeuille. Si vous perdez votre clé ou si on vous la vole, vous risquez de perdre complètement la cryptomonnaie. Il ne s’agit pas d’oublier votre nom d’utilisateur et votre mot de passe si vous ne les notez pas. Chaque code a un processus et un certain nombre de caractères. C’est extrêmement personnalisé. S’il ne l’était pas, n’importe qui pourrait y entrer et ensuite s’emparer de vos biens.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.