Les enjeux du web pour le tourisme français
Temps de lecture :3 Minutes, 24 Secondes

Secteur capital de l’économie française, le tourisme continue d’être bouleversé par le développement de nouveaux modèles économiques, de nouvelles applications et de nouveaux acteurs.

Aussi, nous vous invitons à découvrir les enjeux du web pour ce secteur qui fait une révolution sous l’influence de start-up inventant des services innovants et de nouveaux programmes dédiés aux particuliers et aux professionnels.

Travailler avec des professionnels des nouvelles technologies

L’un des défis pour les experts du tourisme consiste à embaucher les bonnes personnes pour demeurer à la pointe sur le mobile, les réseaux sociaux, Internet.


Ce n’est pas facile dans le contexte de crise : vous devez savoir recruter les profils high-tech, pour trouver plusieurs relais de croissance sur divers canaux, même si l’entreprise clôt un plan social par exemple. Un chef d’entreprise doit en comprendre chaque enjeu et pouvoir l’expliquer en interne.


C’est aussi compliqué de travailler avec des geeks BtoB, comme quelques métiers sont naissants, et empiriquement appris, faute de bonne formation. Pour les personnes nées avec l’explosion des écrans, elles doivent clairement saisir des opportunités.

Présenter l’offre en ligne

Dans un contexte de pandémie, chaque acteur du tourisme souffre d’une désintermédiation concrétisée par le développement d’Internet. Ces acteurs « physiques », privés ou publics, doivent alors intégrer une nécessité de présenter leur offre sur Internet par leur site web ou en se référençant par un intermédiaire.


Plusieurs hôtels ont surtout compris l’importance pour des touristes d’être connectés. D’après une étude faite en l’Europe par la chaîne hôtelière HRS, on constate que près de 70 % des hôtels proposent le wifi gratuit aux clients.


Dans le secteur du e-tourisme, cet investissement est une conséquence de divers enjeux : l’enjeu d’image, le circuit de vente complémentaire et directe…


Les enjeux de la digitalisation pour les organismes locaux de promotion et d’information sont identiques. Les organismes territoriaux français sont concernés par la révolution numérique dans leur mission d’information et d’accueil.


Aussi, ces nouveaux outils sont déployés en France dans les locaux des offices de tourisme en incorporant des services d’information numérique en interne mais aussi en externe via des applications numériques et des sites Internet.

Repenser l’environnement face à l’augmentation des flux

Le tourisme occasionnerait 9 % des émissions de gaz à effet de serre dans la planète et des problèmes environnementaux se posent en France. Plusieurs fermetures temporaires de sites sont quelques symptômes des excès de croissances incontrôlées. Le tourisme urbain est également concerné par les débats de la pollution.


Il est alors important de repenser les enjeux environnementaux face à la croissance des flux. Concernant les transports, une innovation vers des technologies davantage vertes est considérée par principe. Mais quels sont les résultats ? Des désillusions du progrès ont souillé la confiance de la voie exclusivement technologique.


C’est vers la data que les promesses d’une meilleure compréhension, d’un meilleur suivi, d’une gestion correcte des ressources patrimoniales et naturelles des territoires se tournent. Le défi réel sera de savoir bien intégrer la digitalisation pour gérer durablement le tourisme des territoires.


Cela ne saurait toutefois pas constituer une solution à elle seule puisque préserver l’environnement est une affaire collective et individuelle. Elle nécessite une évolution plus profonde des rapports à l’espace, au temps et aux modes de consommation / production.

Socialiser les touristes sur Internet

Les nouvelles technologies ont engendré des formes nouvelles de consommation des voyages. Dorénavant, les deux tiers des voyages sont réservés via des sites spécialisés.


Les technologies mobiles offrent des fonctionnalités permettant d’accompagner le touriste pendant chaque phase du voyage, de la préparation au partage sur Internet (avant / pendant / après).


Pour visiter l’Alsace, les Français utilisent aussi davantage l’Internet : plusieurs millions d’entre eux l’affirment. En outre, 45 % des Français partis ont réservé l’ensemble ou une partie de leurs séjours en Alsace sur le web payant intégralement sur Internet.

C’est également le cas pour la Bretagne ou encore la Bourgogne. Il faut noter que, grande par la diversité, cette collectivité territoriale de l’est de la France (l’Alsace) recèle de nombreux lieux emblématiques à découvrir.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.