Définition SEO de Not provided
Temps de lecture :4 Minutes, 16 Secondes

Not provided est une mention de Google Analytics qui propose que le mot-clé « référer »(c’est-à-dire la requête ou les mots-clés saisis par l’internaute pour trouver votre site sur Google) n’est pas fourni.

Depuis 2011, le moteur de recherche a rendu cet élément statistique inaccessible aux éditeurs Web.

Définition de « Not provided »

Si vous êtes un gestionnaire de site web ou blog, alors vous avez forcément déjà aperçu plusieurs fois la mention not provided dans les rapports d’audience de votre site sur Google.

En fait, à quoi le not provided se réfère-t-il, pourquoi cette mention apparaît-elle dans tant de mots-clés et qu’est-ce que cela signifie pour votre SEO ?

L’origine du terme (Not provided)

Not provided est une tournure propre à la langue anglais qui signifie littéralement « non fourni » en français. Le concept a été introduit par Google dans le monde du référencement SEO en 2011.

Il est utilisé par le moteur de recherche dans Google Analytics pour classer des mots-clés spécifiques, qui n’ont pas été révélés dans les rapports d’audience.

L’arrivée du not provided a suscité de nombreux doutes parmi les experts SEO, car depuis de nombreuses années, toutes les données relatives au trafic organique du site Web sont transférées aux webmasters via des rapports dans Google Analytics. Afin de mieux comprendre, visiter le site www.article-sponsorise.com

Qu’est-ce que le mot-clé « referrer » ?

Un mot-clé « referrer » est un terme de recherche utilisé pour trouver un site Web via Google. Il s’agit d’une information essentielle pour aider les webmasters, y compris les entreprises, à mieux aligner leurs stratégies de marketing digital.

(Not provided) : Google décide de chiffrer ses pages de résultats

Il y a près de dix ans, Google a décidé de chiffrer ses recherches et de masquer certaines données relatives au trafic organique à l’aide de la mention not provided.

Cette approche part d’une bonne intention de l’équipe du moteur de recherche.

Pourquoi Google décide-t-il de cacher ses données ?

Dans un communiqué publié le 18 octobre 2011 sur son blog officiel, Google annonce avoir pris des mesures pour crypter les données liées aux requêtes (mots-clés, résultats) afin de protéger les résultats de recherche personnalisé.

Le moteur de recherche traite les mots-clés référents comme des données personnelles qui doivent être gardées secrètes.

Pour cela, les internautes qui lancent une recherche après s’être connectés à leur compte Google sont automatiquement redirigés vers une version sécurisée du site : https:// www.google.com (attention au s à la fin de https).

Celle-ci envoie les flux de données via une connexion SSL/TLS afin qu’ils ne puissent pas être appréhendés ou lues par des personnes non approuvées.

Les mots-clés recherchés et les pages de résultats personnalisées sont donc tous cryptés et ne sont pas transmis à des tiers.

Pour cette raison, les webmasters ne peuvent plus voir ces données dans Google Analytics et d’autres outils d’analyse.

La mention not provided faussera toutes les données relatives au mots-clés chiffrés par Google. Cependant, il semble que la protection de la vie privée à travers le not provided ne soit pas la seule raison pour laquelle Google est passé à https.

Selon certaines rumeurs, le moteur de recherche aurait introduit ce changement pour empêcher les concurrents, notamment Bing, de copier son index en extrayant les données échangées avec les utilisateurs d’Internet Explorer.

L’impact sur le référencement naturel des sites web

Le masquage des données en rapport avec les mots-clés référés par Google a un impact indirect sur le positionnement des sites.

En exposant la mention not provided pour environ 98 % des mots-clés, Google prive les référenceurs, les webmasters et les trafic manager de données dont ils ont besoin pour planifier leur contenu et leur stratégie de mots-clés.

Ils ne disposent plus de toutes les données nécessaires pour identifier rapidement de nouvelles opportunités de positionnement et de conversion dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Enfin, il n’est plus possible d’évaluer le taux de conversion d’une requête par rapport à une autre.

Dès lors, l’optimisation du SEO des sites web devient alors un véritable défi avec l’exposition du not provided dans Google Analytics.

(Not provided) : cela n’impacte pas Google Adwords

Bizarrement, le not provided ne s’applique pas à Google Adwords. Ainsi, lorsque vous démarrez une campagne de référencement payante, vous avez la possibilité d’analyser votre trafic  (grâce à Google Analytics) et vous savez exactement quels mots-clés génèrent de conversions et lesquels ne performent pas dans les résultats de recherche.

Selon Google, cette exception a pour but de permettre aux annonceurs de mesurer l’efficacité de leurs campagnes Adwords afin d’optimiser les publicités et les offres qu’ ils proposent aux internautes.

Pour certains experts, la mise en place du not provided visera également, d’ une certaine manière, à encourager les webmasters des entreprises à investir dans des campagnes de référencement payant afin de collecter plus de données exploitables sur les mots-clés que tape leur cible sur les moteurs de recherche.

C’est une hypothèse raisonnable car Adwords est l’une des principales sources de revenus les plus importantes de Google.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.