Colonie de vacances : pourquoi inscrire son enfant cet été 2022 ?
Temps de lecture :4 Minutes, 15 Secondes

À l’approche des vacances d’été, les parents restent nombreux à se demander comment ils vont occuper leurs enfants durant presque deux mois. Certains choisiront de les envoyer chez les grands-parents, d’autres décideront de poser plus de jours de congé. Autre option, les inscrire une ou deux semaines en colonie de vacances.

La colonie de vacances, en quoi ça consiste ?

Une colonie est un séjour qui se réalise en groupe, dans un environnement autre que celui dans lequel évolue un enfant. Du type de colo dépendra généralement l’hébergement et de la disposition des chambres. La plupart du temps, les petits vacanciers seront répartis dans des chambres comprenant deux à six lits. Que le séjour soit d’une semaine ou plus, des activités rythment les journées. Certains seront axés sur des activités sportives comme la voile ou l’équitation, tandis que d’autres mettront en avant des activités plus culturelles. Dans tous les cas, il est important que la colonie soit adaptée au degré d’autonomie et à l’âge d’un enfant. Ainsi, il pourra en profiter pleinement.

Quelles sont les normes en matière de structures ?

Il faut savoir que les structures accueillant des colonies de vacances se doivent de respecter certaines normes. S’il existe plusieurs types de séjours et donc de structures, chacun aura sa propre équipe et organisation. L’organisme par lequel vous passerez devra détenir l’agrément Jeunesse et Sport, décerné par la Direction Nationale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS). Il faut d’ailleurs savoir que toute colo devra être déclarée auprès de la DRJSCS plus d’un moins avant le début du séjour s’il a lieu en France et au moins deux moins à l’avance s’il se déroule à l’étranger. Par ailleurs, tous les animateurs devront être majeurs ou avoir 17 ans et être en train de passer le BAFA. Et, du côté des dortoirs, une différence devra être marquée entre les filles et les garçons, de manière à ne pas les mélanger.

Combien d’animateurs mon enfant aura-t-il ?

Si vous décidez d’inscrire vos enfants en colonie de vacances, sachez que l’encadrement est, lui aussi, réglementé. Ainsi, l’équipe est constituée en fonction du nombre de participants. On compte au minimum un animateur pour huit enfants de moins de six ans et un animateur pour douze jeunes ayant six ans et plus. Concrètement, l’équipe devra avoir en sa possession certains diplômes :

  • Le ou les directeurs devront être en possession du Brevet d’aptitudes aux fonctions de directeur (BAFD).
  • Les animateurs auront leur Brevet d’aptitudes aux fonctions d’animateur (BAFA) ou seront en train de le valider.
  • Une personne de l’équipe encadrante doit posséder l’Attestation de formation aux premiers secours (AFPS), de sorte à pouvoir intervenir en cas de besoin.

N’oubliez pas non plus de communiquer les intolérances ou allergies alimentaires de vos enfants et les éventuels traitements qu’ils suivent. Une personne référente et qualifiée sera chargée de réaliser le suivi des enfants concernés. Quoi qu’il en soit, vous pourrez laisser votre enfant partir en toute tranquillité et le laisser profiter de ses vacances.

Quels sont les bénéfices d’une colonie de vacances pour des enfants ?

Pour un enfant ou adolescent, partir en colonie de vacances est l’occasion d’élargir son cercle social et de découvrir de nouvelles cultures, notamment s’il s’agit d’une colo à l’étranger. Il s’agit de l’occasion de rencontrer d’autres personnes venant de tous les horizons et, pourquoi pas, de progresser dans les langues étrangères. Il faut aussi garder à l’esprit que ce type de séjour est l’occasion parfaite pour qu’un enfant puisse s’épanouir et grandir en obtenant, par exemple, de nouvelles compétences et valeurs.

Un travail sur l’acquisition de nouvelles valeurs

Qu’il s’agisse d’une colo sportive ou culturelle, l’enfant doit profiter de ce moment pour s’enrichir intellectuellement parlant. Le cadre est généralement propice puisque les activités réalisées sont de celles qu’il apprécie. Et, sans ses parents, le petit vacancier devra se apprendre à se débrouiller et à avoir confiance en soi. C’est aussi l’occasion de progresser en autonomie pour les plus jeunes qui devront gérer leur réveil et leur préparation seuls. Enfin, les valeurs développées sont nombreuses et peuvent être : la politesse, la solidarité ou encore le partage.

La découverte de nouvelles activités

Les colonies de vacances sont généralement l’occasion de découvrir de nouvelles activités sportives. Si certaines se focaliseront sur une, d’autres choisiront d’en mixer plusieurs. L’idéal reste donc d’échanger avec son enfant avant de l’inscrire à un séjour. Ainsi, vous serez certain que les activités artistiques ou les sports proposés lui plairont. Et, lors de son retour à la maison, peut-être que votre petit aura découvert de nouveaux intérêts, ainsi qu’une passion nouvelle et souhaitera s’impliquer plus amplement dedans.

Pour conclure

Si vous êtes convaincu d’envoyer votre adolescent en colo cet été, sachez que vous pourriez peut-être bénéficier d’aides en fonction de vos revenus. Par exemple, les familles allocataires ayant des enfants entre 7 et 16 ans peuvent profiter des Aides Vacances Enfants (AVE). L’Agence nationale pour le chèque-vacances, quant à elle, propose l’aide aux projets vacances ou la bourse solidarité, permettant de financier une partie ou la totalité d’un séjour en France ou en Europe.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
5/5 (1)

Merci de Noter cet article.